LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Que veut-on dire quand on affirme que la conn ... Convient-il de distinguer entre le moi et l'i ... >>


Partager

Peut-on parler d'une vérité morale dans le même sens et au même titre que d'une vérité physique

Philosophie

Aperçu du corrigé : Peut-on parler d'une vérité morale dans le même sens et au même titre que d'une vérité physique



Publié le : 20/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Peut-on parler d'une vérité morale dans le même sens et au même titre que d'une vérité physique
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Peut-on parler d'une vérité morale dans le même sens et au même titre que d'une vérité physique




La seconde n'est pas complètement inacceptable : de même qu'on oppose « le physique » et « le moral », on pourrait opposer la vérité de ces deux domaines. Mais tel n'est pas l'usage : c'est plutôt à la vérité psychologique qu'on oppose la vérité physique. Il ne nous reste donc qu'à voir dans la vérité morale celle qui concerne les affirmations de la morale : le sens de la vie, la réalité de l'obligation et tout le système des obligations qui constituent le code moral. C'est la vérité de ces affirmations que nous avons à comparer avec la vérité de celles que nous portons sur le monde physique. II. -- VÉRITÉ MORALE ET VÉRITÉ PHYSIQUE Remarquons-le d'abord en commençant, malgré l'article indéfini « Une » (une vérité morale, une vérité physique), la comparaison porte, non sur les vérités morales et sur les vérités physiques, c'est-à-dire sur les propositions tenues pour vraies dans ces deux domaines, mais sur la vérité de ces deux catégories de propositions. Il est bien évident que la proposition : « ne mens pas », diffère profondément de la formule y = gt : l'une est à l'impératif, l'autre à l'indicatif; l'une donne une directive générale et assez vague, l'autre est d'une précision rigoureuse, etc. Mais la vérité de l'une diffère-t-elle de la vérité de l'autre ? Là est la question. Pour nous, ou subjectivement, la différence est très importante : les propositions morales ne nous affectent pas comme les propositions physiques et nous n'y adhérons pas de la même manière.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1421 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Peut-on parler d'une vérité morale dans le même sens et au même titre que d'une vérité physique " a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit