LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< L'usage de la raison suppose-t-il le rejet de ... Le discours rationnel peut-il se passer d'un ... >>


Partager

Peut-on ne pas croire au progrès ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Peut-on ne pas croire au progrès ?



Publié le : 30/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Peut-on ne pas croire au progrès ?
Zoom

Le progrès peut être défini comme une amélioration des conditions de vie sur des périodes très vastes. L’idée de progrès consiste à dire que nous vivons de mieux en mieux et que cela se poursuit, vers un terme ou pas, mais reste cette idée d’amélioration constante. Le sujet demande si on peut ne pas y croire. La formulation est étrange, elle sous entend que le progrès n’est pas un fait. On ne demande pas : Peut-on ne pas croire à la pesanteur ? L’énoncé fait donc du progrès une simple idée en le classant dans le registre de la croyance, et en même temps on nous demande s’il est possible de ne pas y croire. Or le propre d’une croyance n’est-il pas que l’on puisse ne pas y croire ? L’ambiguïté du sujet tient au double sens de l’expression « peut-on «. « Peut-on ? «, peut signifier « est-il possible ? « mais peut également signifier « est-il souhaitable ? «. Le sujet sous entend donc que quand bien même il serait possible de ne pas croire au progrès, croire au progrès serait pourtant souhaitable.



Il est déraisonnable de critiquer le progrès technique en tant que tel 1. La technique est révélatrice d'une intelligence spécifiquement humaine (Aristote, Bergson). Son progrès souligne la complexification de cette intelligence. Le condamner reviendrait à ravaler l'homme au rang de la bête. 2. Le retour â x techniques ancestrales peut avoir un intérêt historique ou exotique (se dépayser), mais en aucun cas économique. Le progrès technique fait gagner à l'homme du temps, des efforts et de l'argent, et le libère pour le loisir, notamment pour la pensée. 3. Les quelques « ratés » du progrès technique, si « ratés » il y a, sont négligeables par rapport aux gains (cf. tout le domaine de la recherche scientifique, avec par exemple l'invention du scanner).


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 745 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Peut-on ne pas croire au progrès ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • rafou61-240211 (Hors-ligne), le 24/04/2016 é 24H17.
  • Lucas61-259262 (Hors-ligne), le 20/04/2016 é 20H20.
  • maximeusp-258322 (Hors-ligne), le 11/04/2015 é 11H13.
  • kitkat-243596 (Hors-ligne), le 22/12/2014 é 22H18.
  • bouboune20 (Hors-ligne), le 30/05/2012 é 30H01.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit