Peut-on ne pas désirer être sage?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Les autres peuvent-ils nous aider à nous con ... Ce que l'homme fait par son travail peut-il ... >>
Partager

Peut-on ne pas désirer être sage?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Peut-on ne pas désirer être sage?



Publié le : 18/2/2005 -Format: Document en format FLASH protégé

Ce corrigé vous sera utile pour ces autres sujets voisins

	Peut-on ne pas désirer être sage?
Zoom

Le sage est une figure paradigmatique de la philosophie : celui qui possède la sagesse. Or qu'est-ce qu'être sage si ce n'est posséder la sagesse ? La sagesse suppose un état de connaissance plein et parfait, dont il faut interroger la pertinence et la validité ;  mais c'est surtout à travers la question et le débat définitionnel que se pose le sujet « peut-on désirer ne pas être sage ? ». Dans cette question, le terme essentiel à n'en pas douter est le verbe « désirer » qui porte en lui-même une équivoque. « Désirer » évoque sémantiquement immédiatement l'idée de désir et non pas celle de préférence ou de volonté. Or c'est pourtant bien en ce sens que l'on peut l'entendre est qu'il sera porteur. Dès lors la question nous interroge sur un choix de vie et engage alors notre existence ou l'idée que nous nous en faisons. Ainsi nous ne pouvons non plus ne pas évoquer la part psychologique de la question. Or s'il apparaît semble-t-il bien un thème récurrent en philosophie c'est bien la définition de la meilleure vie à vivre comme étant celle du sage bien que les définitions divergent, ce qu'il faudra étudier aussi. Mais plus radicalement, cela questionne la légitimité ou la pertinence d'un discours philosophique sur la philosophie et son paradigme : c'est exiger du discours philosophique une auto-reflexion, une auto-référence qui peut être les limites d'un tel sujet. Or si la question se pose c'est que cette évidence que semble poser la doxa philosophique ne va nullement de soi. En effet, on peut tout à fait envisager le fait que l'on ne désire pas être sage notamment si l'« être sage » entre en conflit avec la satisfaction de mes désirs. Et c'est bien souvent ce qu'implique la recherche de la sagesse.             Ainsi s'il paraît impossible de ne pas désirer être sage telle que la doxa philosophique le prône (1ère partie), il faudra s'interroger sur la valeur et le fondement de cette critique que peut être le refus de cet « être sage » et de sa pertinence (2nd partie) ce qui nous amènera à nous interroger sur les fondements de cette critique et de son discours en nous questionnant sur le fait de savoir si faire la critique du sage, ce ne serait pas au fond fait l'apologie ou proposer un autre paradigme de sagesse (3ème partie). 


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	Peut-on ne pas désirer être sage?	Corrigé de 2463 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Peut-on ne pas désirer être sage? " a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • Hicham18966 (Hors-ligne), le 15/01/2009 à 15H14.
  • Assia7081 (Hors-ligne), le 14/10/2008 à 14H17.
  • alexandra5021 (Hors-ligne), le 02/10/2008 à 02H05.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Aristote rappelle ainsi que la fin de la politique, qui est la plus haute activité humaine, est le bonheur de la communauté : l'homme d'action veut un monde raisonnable. Or, c'est le sage qui définit ce qu'est un monde raisonnable : parce que, par la pensée, il s'est élevé à l'universel, il peut penser les conditions de la réalisation de l'universel dans la réalité. Cela signifie donc que seul le savoir théorique est capable d'éclairer l'action, de lui donner sa profondeur et sa plus grande efficacité : mais la mise en oeuvre de l'universel ne peut être accomplie que par l'homme d'action. b) Seulement, le sage a un avantage sur l'homme d'action : c'est que, en disant ce qui est, le sage prescrit à l'homme d'action ce qu'il doit faire.

    Ajouté par PROF

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    L'Ecclésiaste montre que l'homme sans Dieu est dans l'ignorance de tout, et dans un malheur inévitable; car c'est être malheureux que de vouloir et ne pouvoir. Or il veut être heureux, et assuré de quelque vérité; et cependant il ne peut ni savoir, ni ne désirer point de savoir. Il ne peut même douter., PASCAL, Pensées, VI, 389.

    Ajouté par webmaster

    La prudence consiste à voir où est la tentation, et dès qu'on l'a vue, à la fuir. Seuls les Saints peuvent l'affronter, la désirer peut-être., H. BOSCO, Un rameau de la nuit, p. 308.

    Ajouté par webmaster

    Il y a diverses sortes de curiosité : l'une d'intérêt, qui nous porte à désirer d'apprendre ce qui nous peut être utile; et l'autre d'orgueil, qui vient du désir de savoir ce que les autres ignorent., LA ROCHEFOUCAULD, Maximes, 173.

    Ajouté par webmaster

    Il y a diverses sortes de curiosité : l'une d'intérêt qui nous porte à désirer d'apprendre ce qui nous peut être utile; et l'autre d'orgueil, qui vient du désir de savoir ce que les autres ignorent., LA ROCHEFOUCAULD, Maximes, 173.

    Ajouté par webmaster

    Le mensonge est essentiel à l'humanité. Il y joue peut-être un aussi grand rôle que la recherche du plaisir et, d'ailleurs, est commandé par cette recherche. On ment pour protéger son plaisir ou son honneur si la divulgation du plaisir est contraire à l'honneur. On ment toute sa vie, même surtout, peut-être seulement, à ceux qui nous aiment. Ceux-là seuls, en effet, nous font craindre pour notre plaisir et désirer leur estime., PROUST, à la recherche du temps perdu, t. XIII, p. 236-237.

    Ajouté par webmaster

    Si je vous ouvre mon coeur, peut-être serai-je à vos yeux bien moins sage que vous (...), MOLIèRE, l'Avare, I, 2.

    Ajouté par webmaster

    à force de sagesse, on peut être blâmable; La parfaite raison fuit toute extrémité, Et veut que l'on soit sage avec sobriété., MOLIèRE, le Misanthrope, I, 1.

    Ajouté par webmaster

    Le plus sage, c'était peut-être que je me décommande et que je passe mon après-midi à me dire que je pourrais métaphysiquer avec eux et que j'ai préféré ma solitude., Cecil SAINT-LAURENT, la Mutante, p. 142.

    Ajouté par webmaster

    Désirer l'immortalité, c'est désirer la perpétuation éternelle d'une grande faute. [ La mode comme volonté et comme représentation ] Schopenhauer, Arthur

    Ajouté par webmaster

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    Peut-on ne pas désirer être sage?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit
    Podcast philo