NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Choisit-on d'être celui que l'on est ? Être contraint et s'obliger, est-ce la même c ... >>


Partager

Peut-on se passer d'un maître ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Peut-on se passer d'un maître ?



Publié le : 1/2/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Peut-on se passer d'un maître ?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Peut-on se passer d'un maître ?




En premier lieu parce qu'elle prend l'habitude de la soumission pour une donnée naturelle alors qu'elle est une donnée historique contingente et par conséquent révisable ; ensuite parce qu'on ne voit pas pourquoi les hommes se seraient soumis à un pouvoir qui s'avérerait aussi dangereux que l'état d'insécurité dont ils voulaient sortir ; enfin parce que la liberté étant naturelle à l'homme et par suite inaliénable, tout contrat qui s'aviserait de la supprimer serait dépourvu de valeur. L'homme en effet ne peut vouloir que ce qui accomplit sa nature, et non pas ce qui porte atteinte à son humanité.Il en résulte que pour Rousseau le pouvoir n'est pas l'arbitraire comme l'obéissance n'est pas la servitude. Si les gouvernants ont bien l'exercice du pouvoir, ils n'en sont pas les propriétaires ; le pouvoir n'appartient qu'au peuple qui de son côté n'obéit pas à un homme mais à une loi pour autant qu'elle préserve ses libertés. Ce qui signifie qu'un contrat n'a de valeur que s'il concilie l'ordre et la liberté et non pas s'il pose comme condition que la conservation de l'un passe par le sacrifice de l'autre. Tel est pour Rousseau le fondement de l'autorité et de l'obéissance dont doit s'inspirer tout droit politique.Adulte, il faut savoir se passer des maîtres et tuteurs [1] "Les Lumières sont la sortie de l'homme de la minorité où il est par sa propre faute. La minorité est l'incapacité de se servir de son entendement sans la direction d'autrui. Cette minorité, nous la devons à notre propre faute lorsqu'elle n'a pas pour cause un manque d'entendement, mais un manque de décision et de courage pour se servir de son entendement sans la direction d'autrui. Sapere aude! Aie le courage de te servir de ton propre entendement ! Telle est donc la devise des Lumières.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 11318 mots (soit 16 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "Peut-on se passer d'un maître ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • cibienhelene (Hors-ligne), le 07/01/2012 é 07H21.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit