NoCopy.net

Peut-on penser sans préjugés ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Peut-il y avoir une connaissance qui ne soit ... Y a-t-il des questions philosophiques résolue ... >>
Partager

Peut-on penser sans préjugés ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Peut-on penser sans préjugés ?



Publié le : 25/2/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Peut-on penser sans préjugés ?
Zoom
  • peut : Est-il possible, est-il légitime.
  • penser : Exercer une activité proprement intellectuelle ou rationnelle; juger; exercer son esprit sur la matière de la connaissance; unir des représentations dans une conscience.
  • sans : A l'exclusion de, exprime l'absence.
  • préjugé : Littéralement, qui est "jugé avant". Se dit des croyances, des opinions préconçues qui empêchent d'avoir une vision rationnelle et objective des choses. Le préjugé à proprement parler est un jugement d'avant le jugement vrai. S'intéresser au pré-jugé, c'est donc par conséquent s'intéresser à la notion de jugement dès lors que le préjugé est une forme de jugement. Le jugement en tant que faculté de juger est d'abord une puissange qui permet de distinguer le vrai et le faux qui s'exerce bien ou mal selon l'usage qu'on en fait. Un préjugé c'est donc une idée reçue, une opinion qu'on croit fondée, réfléchie mais qui ne l'est pas. Le préjugé sous-tend souvent une coloration négative. Ainsi l'on dira, « il est bourré de préjugés. » Cependant, il semble nécessaire pour vivre de s'appuyer au moins un temps sur les préjugés. Pensons ainsi à l'enfant qui ne peut faire l'économie de préjugés dès lors que la faculté de juger est en cours de formation. On jugerait ainsi nécessairement à partir de préjugés. La question de la lutte des préjugés apparaît comme nécessaire dès lors qu'elle serait constitutive du jugement.

La pensée véritable s'oppose au préjugé. Grâce à la raison et au doute, l'homme peut s'en libérer comme le montre Descartes. Philosopher, c'est vaincre ses préjugés. Vivre sans préjugés, c'est vivre en vérité et en accord avec soi-même. Mais, est-il possible de se libérer de tout préjugé ? Nos préjugés constituent nos certitudes personnelles et culturelles. Ce sont nos préjugés qui nous permettent de vivre et d'agir ensemble.



Il est naturel et il est délicieux de croire que la république nous donnera tous ces biens ; ou, si la république ne peut, on veut croire que coopération, socialisme, communisme ou quelque autre constitution nous permettra quelque jour de nous fier au jugement d'autrui, enfin de dormir les yeux ouverts comme font les bêtes. Mais non. La fonction de penser ne se délègue point. Dès que la tête humaine reprend son antique mouvement de haut en bas, pour dire oui, aussitôt les tyrans reviennent. »   [ Nous ne pouvons nous délivrer de nos préjugés, qui s'enracinent dans notre éducation et qui font partie intégrante de notre culture. Il est même permis de se demander si un homme sans préjugé pourrait encore agir. De même, un homme sans passion serait-il encore un homme ?] On connaît toujours contre une connaissance antérieure Lorsqu'il s'agit de connaître un objet, observe Gaston Bachelard, l'esprit n'est jamais jeune: il a toujours «l'âge de ses préjugés». Toute connaissance nouvelle s'édifie, en effet, contre un savoir antérieur, élaboré le plus souvent à partir de l'impression sensible ou de l'évidence immédiate. La science étant en perpétuelle évolution, on peut considérer que les vérités d'aujourd'hui seront les préjugés de demain.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Peut-on penser sans préjugés ? Corrigé de 2917 mots (soit 4 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "Peut-on penser sans préjugés ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • JoanaLps-225155 (Hors-ligne), le 09/01/2014 à 09H22.
  • profdephilo-217200 (Hors-ligne), le 31/10/2013 à 31H12.
  • tatiana-214641 (Hors-ligne), le 30/10/2013 à 30H15.
  • vava045 (Hors-ligne), le 30/09/2013 à 30H06.
  • Yasssssss-197421 (Hors-ligne), le 24/01/2013 à 24H21.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    " C- Etre sans préjugés conduit l'homme selon Kant vers le chemin de la morale. 1- Celui qui est autonome, qui pense par lui-même n'est pas celui qui renverse l'ordre établi : il a simplement ce que l'on peut appeler un esprit critique. 2- Etre sans préjugés amène à voir les choses en vérité mais aussi les hommes tels qu'ils sont, et à les juger selon des critères non plus traditionnels(au sens d'irréfléchis) mais rationnels. III- L'homme peut-il tout examiner par le biais de sa raison ? A- Le fait d'être sans préjugés peut apparaître comme une conception utopique. 1- L'utopie, littéralement, est ce qui n'a lieu nulle part. Il faut se demander si l'homme peut être totalement autonome dans la mesure où il est esprit et corps. 2-Le fait d'avoir un corps renvoie l'homme à son caractère sensible, et donc à la possibilité qu'il laisse ses instincts considérer chaque situation plutôt que sa raison.

    Ajouté par PROF

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    On peut parler sans penser. Il y a pour cela à notre disposition les clichés, c'est-à-dire les automatismes., IONESCO, Journal en miettes, p. 48.

    Ajouté par webmaster

    Il ne faut pas, pour nos goûts personnels, peut-être pour nos préjugés, nous mettre en travers de ce que fait notre temps. Il le fait sans nous, et probablement il a raison., RENAN, Souvenirs d'enfance..., Préface, OE. compl., t. II, p. 717.

    Ajouté par webmaster

    "Mais, à mon avis, l'héroïsme, qui est le plus souvent instinctif et impulsif, ignore cette motivation et affronte le danger sans penser à ce qui peut en résulter." Freud, 1915.

    Ajouté par webmaster

    Quand une fois les coutumes sont établies et les préjugés enracinés, c'est une entreprise dangereuse et vaine de vouloir les réformer; le peuple ne peut pas même souffrir qu'on touche à ses maux pour les détruire, semblable à ces malades stupides et sans courage qui frémissent à l'aspect du médecin., ROUSSEAU, Du contrat social, II, VIII.

    Ajouté par webmaster

    Parle : peut-on le voir sans penser comme moi Qu'en quelque obscurité que le sort l'eût fait naître, Le monde, en le voyant, eût reconnu son maître?, RACINE, Bérénice, I, 5.

    Ajouté par webmaster

    Elle chante en cousette et en goualeuse des rues, sans penser qu'on peut chanter autrement. Elle force ingénument son contralto râpeux et prenant (...), COLETTE, la Vagabonde, p. 20.

    Ajouté par webmaster

    Ce regard pénétrant de l'être, peut brûler tout les conditionnements mentaux (préjugés, etc) et émotionnels. Descartes, René

    Ajouté par webmaster

    Ce regard pénétrant de l'être, peut brûler tout les conditionnements mentaux (préjugés, etc) et émotionnels. [ ] Descartes, René

    Ajouté par webmaster

    (...) mais les vieux préjugés prévalaient, et ces vieux préjugés durent être ménagés par l'auteur de la -Genèse, qui écrivait pour enseigner les voies de Dieu, et non la physique., VOLTAIRE, Dict. philosophique, Genèse.

    Ajouté par webmaster

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    Peut-on penser sans préjugés ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit
    Podcast philo