NoCopy.net

Que peut la raison pour exclure la violence ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Notre liberté de penser a-t-elle des limites ... Pourquoi s'intéresser à l'histoire ? >>


Partager

Que peut la raison pour exclure la violence ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Que peut la raison pour exclure la violence ?



Publié le : 24/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Que peut la raison pour exclure la violence ?
Zoom

► Qu'est-ce que la raison? En grec ancien, le terme de logos (traduit en latin par ratio) désigne la raison en un sens très large de faculté du discours: ainsi, si l'homme est pour Aristote un animal «doué de raison«, c'est au sens où il parle (on retrouve la racine logos dans «langage«). Mais en un sens plus strict et plus proche de l'usage d'aujourd'hui, la raison désigne une certaine manière de parler ou de penser, consistant à ne pas seulement affirmer mais aussi à justifier ce que l'on dit. Contre l'opinion qui se contente d'«opiner«, c'est-à-dire de reprendre à son compte des idées toutes faites, sans ressentir le besoin de les mettre à l'épreuve et de les fonder, la raison, elle, critique et raisonne. Elle est critique par son souci de vérification qui la conduit à questionner, à suspecter le bien-fondé des choses établies. Elle est logique par son exigence de rigueur dans le raisonnement c'est-à-dire dans l'enchaînement de ses propositions, déduites à partir de principes clairement formulés.
 ► La notion de violence ne fait pas partie explicitement des notions du programme mais peut être rencontrée par exemple à partir de l'examen de la notion de droit ou encore d'histoire. Elle réclamait d'être cernée conceptuellement. Toute force n'est pas violente. Dans les jeux, individuels ou collectifs, tant que les adversaires s'affrontent dans le respect des règles, les oppositions ne sont pas violentes. Il n'y a pas d'ennemis, seulement des confrontations de savoir-faire, d'intelligences tactique ou stratégique. La violence commence là où il y a intention de nuire, de dégrader, de détruire. Ainsi, et par extension, le vent sera dit violent par exemple non pas en raison de sa puissance mais parce qu'il menace de déraciner les arbres et de démolir les maisons: comme s'il voulait tout emporter. La violence, au sens strict, c'est l'agressivité.
 ► Le sujet présuppose l'idée d'une opposition entre la raison et la violence. Il invite à s'interroger sur ce que peut faire la première pour lutter contre la seconde. Il convenait toutefois de s'interroger sur ce rapport d'exclusion entre la raison et la violence: est-il si évident? La rationalité ne peut-elle pas être elle-même considérée comme violente ou source de violences?
 


Introduction

 1. La raison ne veut rien

 A - La raison comme moyen de calcul
 B - Une alternative à la violence: dans quelles mesures?

 2. Violences de la raison

A - Les prétentions égocentriques de la raison
B - Cruauté des valeurs rationnelles

 3. Les vertus pacifiantes de la raison

A - Création de la possibilité d'un accord universel
B - Savoir accepter la violence

 Conclusion



Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Que peut la raison pour exclure la violence ? Corrigé de 4723 mots (soit 7 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "Que peut la raison pour exclure la violence ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • agentbristo-263057 (Hors-ligne), le 05/10/2015 é 05H15.
  • antoine18-244165 (Hors-ligne), le 12/05/2015 é 12H14.
  • oumar954-218271 (Hors-ligne), le 02/11/2013 é 02H15.
  • W33N0-216291 (Hors-ligne), le 17/10/2013 é 17H20.
  • Sooks (Hors-ligne), le 07/02/2011 é 07H21.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Qu'est-ce que la raison? En grec ancien, le terme de logos (traduit en latin par ratio) désigne la raison en un sens très large de faculté du discours: ainsi, si l'homme est pour Aristote un animal «doué de raison», c'est au sens où il parle (on retrouve la racine logos dans «langage»). Mais en un sens plus strict et plus proche de l'usage d'aujourd'hui, la raison désigne une certaine manière de parler ou de penser, consistant à ne pas seulement affirmer mais aussi à justifier ce que l'on dit. Contre l'opinion qui se contente d'«opiner», c'est-à-dire de reprendre à son compte des idées toutes faites, sans ressentir le besoin de les mettre à l'épreuve et de les fonder, la raison, elle, critique et raisonne. Elle est critique par son souci de vérification qui la conduit à questionner, à suspecter le bien-fondé des choses établies. Elle est logique par son exigence de rigueur dans le raisonnement c'est-à-dire dans l'enchaînement de ses propositions, déduites à partir de principes clairement formulés.

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    Que peut la raison pour exclure la violence ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit