NoCopy.net

Peut-on réduire la morale aux moeurs ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Peut-on réduire la démocratie à la désignati ... Peut-on réduire l'exigence morale a une simp ... >>
Partager

Peut-on réduire la morale aux moeurs ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Peut-on réduire la morale aux moeurs ?



Publié le : 22/12/2005 -Format: Document en format FLASH protégé

	Peut-on réduire la morale aux moeurs 	?
Zoom
  • peut : Est-il possible, est-il légitime.
  • morale : Ensemble des règles de conduite -concernant les actions permises ou défendues- tenues pour universellement et inconditionnellement valables.
  • moeurs : Mode de vie d'une société, d'un groupe.

 

La complexité d’une telle question réside évidemment dans la définition des termes « morale » et « mœurs ». Car si la morale apparaît comme une notion éminemment philosophique, il semble que les mœurs renvoient davantage à des questions d’ordre sociologique ou anthropologique. Néanmoins, si la question d’une réduction de la morale aux mœurs se pose, c’est qu’une confusion repose sur l’acceptation de ces termes. Il apparaît donc nécessaire , dans un premier temps, d’essayer de définir ces notions qui semblent a priori si proches.

Les mœurs, (du latin mores) désignent en général les pratiques sociales, les usages communs à un groupe, un peuple ou encore une époque. Elles constituent en ce sens un ensemble de règles établies selon les habitudes du groupe en question. Nous voyons déjà, à travers cette définition que les mœurs sont relatives à la société qui les adopte.(le terme de société devant être compris ici dans son sens large d’association de personnes réunies selon des intérêts communs)

Or, peut-on soumettre la morale à un tel « relativisme » ? Il semble au contraire que la morale, loin de répondre à des besoins particuliers, définisse au contraire un ensemble de règles universelles, soumises non pas aux intérêts particuliers mais plutôt au bien commun. En ce sens la morale peut être rapprochée de l’éthique.

Mais si certains philosophes ont établi clairement la distinction entre ces deux termes, il semble que pour certains, morale et mœurs soient intimement liés. Il s’agit donc de comprendre quels sont les enjeux de la relation entre mœurs et morale.



En ce sens la morale peut être rapprochée de l'éthique. Mais si certains philosophes ont établi clairement la distinction entre ces deux termes, il semble que pour certains, morale et moeurs soient intimement liés. Il s'agit donc de comprendre quels sont les enjeux de la relation entre moeurs et morale.   I/ Nietzsche : le ressentiment comme origine des valeurs morales   La conduite morale des individus répond, selon Nietzsche à ce qu'on pourrait appeler la nature même des individus. La morale n'est alors plus le point d'encrage sur lequel pourront s'établir les conduites individuelles. Elle ne devient que la réponse à un processus de hiérarchie sociale. Pour illustrer cette idée, Nietzsche, dans La généalogie de la morale utilise l'exemple du maître et de l'esclave. Il considère que la morale est une entreprise qui trouve sa source dans le ressentiment des esclaves à l'égard des maîtres. En effet, en étant faibles et incapables d'affirmer quelque chose de vraiment positif, les esclaves se trouvent soumis aux maîtres, non pas seulement en tant que détenteurs du pouvoir mais parce qu'ils sont créateurs. Etant eux-mêmes dans l'incapacité de créer positivement, les esclaves demeurent dans une passivité négative qui consiste à réagir plutôt qu'à agir.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	Peut-on réduire la morale aux moeurs 	? Corrigé de 1373 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Peut-on réduire la morale aux moeurs ?" a obtenu la note de :

5.8 / 10

Corrigé consulté par :
  • meklody-227411 (Hors-ligne), le 12/01/2014 à 12H14.
  • sofien38-208585 (Hors-ligne), le 09/05/2013 à 09H18.
  • bene-191263 (Hors-ligne), le 30/01/2013 à 30H23.
  • P0h25-196318 (Hors-ligne), le 18/01/2013 à 18H15.
  • daavid68 (Hors-ligne), le 13/11/2012 à 13H21.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    « [ …] parmi cette prodigieuse diversité de mœurs et de caractères, vous trouverez partout les mêmes notions de bien et de mal. » ( Emile ou de l'éducation) III/ Kant : la raison est le seul fondement universel stable de la morale L a philosophie pratique de Kant se distingue des autres pensées de la morale parce qu'elle est la première à poser clairement la question de la morale dans la relation à l'autre . Elle est la première à faire de la conscience respectueuse de l'altérité l'essentiel de sa doctrine. En effet, sa pensée considère le devoir moral comme irréductible et l'altruisme comme nécessité. Ce qui signifie que l'action de l'homme n'est plus motivée par son propre bien et ses pulsions egoistes mais par le bien d'autrui. Or, il ne s'agit pas pour Kant de fonder la moralité sur le sentiment, lequel est instable, aléatoire et d'essence « pathologique » pour reprendre l'expression kantienne, (dans le sens où le sentiment est toujours subi.

    Ajouté par PROF

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Il y a une morale statique, qui existe en fait, à un moment donné, dans une société donnée, elle s'est fixée dans les moeurs, les idées, les institutions (...) Il y a d'autre part une morale dynamique, qui est élan (...), H. BERGSON, les Deux Sources de la morale et de la religion, p. 286.

    Ajouté par webmaster

    LE DEVOIR ET LA MORALE "Le devoir est la nécessité d'accomplir une action par respect pour la loi morale." Kant, Fondements de la métaphysique des moeurs, 1785.

    Ajouté par webmaster

    L'OPINION ET LA MORALE "Les lois de la conscience, que nous disons être de nature, naissent de la coutume : chacun ayant en vénération interne les opinions et moeurs approuvées et reçues autour de lui, ne s'en peut déprendre sans remords, ni s'y appliquer sans applaudissement." Montaigne, Essais, 1580-1595.

    Ajouté par webmaster

    , REM. On admet généralement que la proposition «qui est sans règles» se rapporte à -«morale du jugement» (...) morale de l'esprit (...) veut dire ici la science, le dogmatisme, la déduction, bref l'habileté morale (Le Senne, -Morale générale).

    Ajouté par webmaster

    à elles deux, la morale hellénique et la morale chrétienne paraissent embrasser tout l'idéal humain : l'une est la morale de l'intelligence, l'autre est la morale de la volonté., E. BOUTROUX, Principaux types de morales, -in CUVILLIER, Voc. philosophique.

    Ajouté par webmaster

    « Dans les propositions je me domine, je me cède, je me permets, je et me sont-ils différents ou non? On pourrait réduire l'analyse de la morale à décider si ces deux pronoms sont réelle¬ment ou fictivement différents. » (VALÉRY, Tel quel.)

    Ajouté par webmaster

    (...) la vraie morale se moque de la morale; c'est-à-dire que la morale du jugement se moque de la morale de l'esprit - qui est sans règles., PASCAL, Pensées, I, 4.

    Ajouté par webmaster

    La morale n'est point dans la superstition, elle n'est point dans les cérémonies, elle n'a rien de commun avec les dogmes. On ne peut trop répéter (...) que la morale est la même chez tous les hommes qui font usage de leur raison. La morale vient donc de Dieu comme la lumière : nos superstitions ne sont que ténèbres., VOLTAIRE, Dict. philosophique.

    Ajouté par webmaster

    Les femmes n'ont pas de morale, elles dépendent pour leurs moeurs de ceux qu'elles aiment., A. MAUROIS, Climats, II, XXI, p. 269.

    Ajouté par webmaster

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    Peut-on réduire la morale aux moeurs ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit
    Podcast philo