LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Le désir est-il la marque de la misère de l'h ... ? >>


Partager

Peut-on vouloir ce que l'on ne désire pas ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Peut-on vouloir ce que l'on ne désire pas ?



Publié le : 7/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Peut-on vouloir ce que l'on ne désire pas ?
Zoom

Soit pour des motifs conscients, soit pour des motifs inconscients, il se peut que la volonté vise des buts qui ne sont pas déterminés par le désir. Elle est libre de préférer la vertu au plaisir. Mais, je ne peux vouloir que ce que je désire. Si je nie cette évidence, je me retrouve dans l'incapacité de définir la volonté. Il est absurde de dire que je veux vouloir. Je désire d'abord et veux ensuite.



On peut finalement considérer la volonté comme une espèce de désir, c'est-à-dire comme le désir dont la satisfaction dépend de nous. Problématique:La volonté se distingue-t-elle seulement du désir par le recours à la délibération? N'y a-t-il pas un désir secret caché derrière toute décision apparemment volontaire? Il pourrait aussi y avoir inversement une complicité de la volonté à l'égard du désir. Analyse du sujet BIEN LIRE LA QUESTION* Il existe toujours une ambiguïté dans la locution " peut-on ". Elle peut en effet signifier deux choses : avons-nous la capacité, le pouvoir, la puissance de faire telle ou telle chose, et d'autre part avons-nous le droit, ou le devoir, de faire telle ou telle chose. Nous verrons que cette ambiguïté peut jouer un rôle important, dans la mesure où il est question ici de volonté et qu'une telle idée peut contenir la même nuance entre le droit et le fait.* D'autre part, la question tend à opposer deux termes qui, dans le langage courant, sont souvent proches : vouloir et désirer. Les deux termes impliquent une tendance vers un objet ou une action. Il faut donc trouver des raisons suffisantes pour distinguer ces deux formes de tendance.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 5372 mots (soit 8 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Peut-on vouloir ce que l'on ne désire pas ?" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé
Corrigé consulté par :
  • afasse-228351 (Hors-ligne), le 20/01/2014 é 20H17.
  • Kourou (Hors-ligne), le 05/04/2011 é 05H20.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit