Les Phares (Baudelaire)

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Le mythe romantique dans Les Fleurs du Mal L'Albatros de Baudelaire (étude complète) >>


Partager

Les Phares (Baudelaire)

Littérature

Aperçu du corrigé : Les Phares (Baudelaire)



Publié le : 7/9/2013 -Format: Document en format HTML protégé

Les Phares (Baudelaire)
Zoom

«Les Phares« désignent les artistes qui ont pour mission de

sauver l'humanité en transmuant leurs souffrances en beauté

dans un acte d'adoration, d'hommage à Dieu. Ainsi, pour

Baudelaire, les artistes sont des intercesseurs entre l'homme

et Dieu, ils suivent en cela l'exemple du Christ. Baudelaire

consacre les huit premières strophes à huit artistes qui ne sont

pas présentés dans un ordre chronologique, puisque successivement

il définit l'art de Rubens, Léonard de Vinci, Rembrandt,

Michel-Ange, Puget, Watteau, Goya et enfin Delacroix.

Le choix de ces six peintres, dont deux ont été également

des graveurs, et de deux sculpteurs, dont l'un, MichelAnge,

a été aussi un grand peintre, montre la prédilection de

Baudelaire pour les arts plastiques. Bien qu'une symétrie soit

perceptible dans l'inversion qui met en regard la cinquième et

la sixième strophes consacrées respectivement à Michel-Ange

et à Puget, on ne peut juger concluantes les tentatives d'expliquer

cette symétrie formelle par une opposition entre les

artistes de l'idéal (Rubens, Rembrandt, Vinci, Michel-Ange)

et ceux du Spleen (Puget, Watteau, Goya, Delacroix). La

pause perceptible entre les deux strophes centrales est une

respiration destinée à éviter la monotonie d'une répétition

systématique du nom de l'artiste lancé comme une invocation

et qui, tout en ayant l'effet d'une litanie, d'une prière, appelle

toutefois une diversité dans l'unité.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Les Phares (Baudelaire) Corrigé de 4925 mots (soit 7 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Les Phares (Baudelaire)" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



Les Phares (Baudelaire)

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit