Un philosophe est-il un homme de son temps ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Le souci de soi recommande-t-il seulement d'ê ... L'illusion vous paraît-elle réductible à l'er ... >>


Partager

Un philosophe est-il un homme de son temps ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Un philosophe est-il un homme de son temps ?



Publié le : 2/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Ce corrigé vous sera utile pour ces autres sujets voisins

Un philosophe est-il un homme de son temps ?
Zoom

En quel sens un philosophe appartient-il à son temps? Cette question se pose si l'on compare une figure philosophique comme celle de Sartre, engagé dans les luttes et les combats de l'après-guerre, à celle de Spinoza, qui vécut en reclus, polissant des verres de lunettes afin de subvenir à ses besoins et consacrant son existence à l'élaboration de son oeuvre. La question de l'appartenance du philosophe à son temps n'est pas seulement celle de l'historicité de sa pensée : il s'agit en effet principalement de savoir si le philosophe peut et doit d'abord être compris comme un homme de son époque, ou si cette époque n'est pour lui qu'un sujet parmi d'autres qui alimenterait sa réflexion. La philosophie étant ainsi essentiellement réflexive, le philosophe dépasse par sa pensée son époque et ne peut être dans celle-ci comme un poisson dans l'eau. C'est en faisant de son temps un problème philosophique qu'il peut ainsi surmonter son époque et ne plus dépendre simplement d'elle. Si le philosophe est toujours de son temps en quelque façon, il s'élève au-dessus de celui-ci comme la connaissance de l'universel s'élève au-dessus du singulier: de la sorte, le philosophe ne peut être de son temps qu'en s'opposant à lui.
  



.../...

2. Le philosophe s'élève au-dessus de son temps

A. Le philosophe n'est pas l'esclave de l'instant.

Cette appartenance à son temps du philosophe n'est cependant pas celle de l'homme ordinaire. La philosophie introduit en effet un rapport au temps qui n'est plus celui de la simple immédiateté.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Un philosophe est-il un homme de son temps ? Corrigé de 2327 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Un philosophe est-il un homme de son temps ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • sakichan06-246205 (Hors-ligne), le 02/11/2014 é 02H18.
  • Lea06-246152 (Hors-ligne), le 02/11/2014 é 02H16.
  • tesnul-212953 (Hors-ligne), le 20/09/2014 é 20H10.
  • Julie.As-214871 (Hors-ligne), le 08/10/2013 é 08H16.
  • GRILLON-183313 (Hors-ligne), le 04/11/2012 é 04H17.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    Un philosophe est-il un homme de son temps ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit