NoCopy.net

Un philosophe doit-il s'engager politiquement ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La rationalité scientifique est-elle nécessai ... La métaphysique n'est-elle qu'une question de ... >>


Partager

Un philosophe doit-il s'engager politiquement ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Un philosophe doit-il s'engager politiquement ?



Publié le : 11/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

 

  • [Il ne sert à rien de se consacrer à la philosophie si c'est pour rester passif au niveau politique. La réflexion philosophique doit déboucher sur une morale politique et sur une action concrète au sein de la cité.]

 

  • [L'objectivité philosophique finit là où commencent les opinions politiques. Le philosophe ne doit être fidèle qu'à la vérité. Il doit donc rester sceptique et se montrer critique vis-à-vis de tout pouvoir et de toute idéologie.]


Ainsi que le rappelle Léo Strauss en tête de son ouvrage « La cité et l'homme «, la tradition tient Socrate pour le fondateur véritable de la philosophie politique. Cicéron aurait dit de lui qu'il « fut le premier à faire descendre la philosophie du ciel pour l'établir dans les cités, pour l'introduire également dans les foyers, et pour l'obliger à faire des recherches sur la vie et les manières des hommes aussi bien que sur le bien et le mal «. en ce sens, il n'est pas d'histoire de la pensée politique qui ne doive commencer avec ce livre majeur que constitue la « République «.


  • I) Comme savoir purement désintéressé, la philosophie n'a pas à se mêler de la politique. Le philosophe doit fuir toute engagement sous peine de perdre son indépendance et sa lucidité.
  • II) Le philosophe a le devoir de s'occuper de la cité dans laquelle il vit. Un savoir purement théorique sans application pratique est sans intérêt.
  • III) La figure sartrienne de l'intellectuel engagé.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Un philosophe doit-il s'engager politiquement ? Corrigé de 5323 mots (soit 8 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "Un philosophe doit-il s'engager politiquement ?" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé
Corrigé consulté par :
  • Bastouille63 (Hors-ligne), le 08/03/2011 é 08H18.
  • antoine (Hors-ligne), le 25/11/2010 é 25H17.
  • Alex66379 (Hors-ligne), le 29/04/2010 é 29H16.
  • Karine57986 (Hors-ligne), le 28/02/2010 é 28H16.
  • Jph59472 (Hors-ligne), le 27/02/2010 é 27H20.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    Un philosophe doit-il s'engager politiquement ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit