NoCopy.net

Un philosophe est-il un homme de son temps ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Un acte gratuit est-il possible ? Peut-on être l'historien de son temps ? >>


Partager

Un philosophe est-il un homme de son temps ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Un philosophe est-il un homme de son temps ?



Publié le : 2/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Un philosophe est-il un homme de son temps ?
Zoom

Le philosophe appartient à son époque, comme tout homme. Cependant l'objet de son savoir le détourne de l'actualité dans laquelle est noyée la simple opinion. Le philosophe est toujours le critique de son époque: il lui appartient mais doit aussi la juger. Il ne coïncide pas avec son temps mais ne lui est pas non plus étranger. Le philosophe ne peut être de son temps qu'en le surmontant par une réflexion qui lui permet d'échapper au temps.



La philosophie est en effet ce mouvement par lequel je m'élève de l'opinion à la connaissance. Ce mouvement est celui-là même par lequel je dépasse le singulier pour accéder à l'universel: le temps est en effet l'élément de la singularité, tout événement est singulier. Etre de son temps, «à la mode», c'est rester dans la particularité d'où nous fait sortir la philosophie. Le philosophe s'arrache aux contingences de son existence dans le temps pour découvrir l'universel. L'universel n'est en effet d'aucun temps. Si philosopher, c'est, depuis Socrate, apprendre à mourir, la philosophie nous permet de découvrir l'essence de notre âme : notre vie temporelle nous masque notre destination, l'éternel. Le corps est le tombeau de l'âme (Cratyle) La théorie de la réminiscence stipule que c'est en s'incarnant dans le corps que l'âme oublie la connaissance des idées acquise dans un autre monde. C'est donc en se délivrant du corps que l'âme retrouvera pleinement son pouvoir de connaissance. Ce mépris classique du corps sera interprété par Nietzsche comme un mépris de la vie.Plus généralement, la philosophie est accès à l'intelligible et donc refus du sensible.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Un philosophe est-il un homme de son temps ? Corrigé de 2582 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Un philosophe est-il un homme de son temps ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • lulu-271267 (Hors-ligne), le 28/01/2016 é 28H18.
  • nowis-210189 (Hors-ligne), le 26/05/2013 é 26H15.
  • valbou (Hors-ligne), le 29/10/2012 é 29H12.
  • valentin-179077 (Hors-ligne), le 24/09/2012 é 24H18.
  • akemi38 (Hors-ligne), le 26/11/2011 é 26H17.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    Un philosophe est-il un homme de son temps ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit