NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< N'y a-t-il aucune vérité dans le mensonge ? La valeur d'une théorie se mesure-t-elle à so ... >>


Partager

Le philosophe a-t-il quelque chose à apporter au savant ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Le philosophe a-t-il quelque chose à apporter au savant ?



Publié le : 4/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Le philosophe a-t-il quelque chose à apporter au savant ?
Zoom

- Le philosophe : celui qui exerce la philosophie, c'est-à-dire une discipline représentant l'ensemble du savoir rationnel; celui qui opère un travail critique de la pensée réfléchissant sur elle-même.

 - apporter : ici, fournir.

 - quelque chose : ici, un objet de nature indéterminée. Cette expression, par l'indétermination qu'elle recèle, ouvre ici à l'intention profonde de la question posée : elle sous-entend que le savant peut travailler en circuit fermé, qu'il détient une vérité complète et circonscrite sur les choses, que sa méthode se suffit à elle-même et qu'il n'a nul besoin d'aide extérieure pour travailler dans son domaine.

 -savant: celui qui pratique la science, à savoir une discipline cherchant à ramener les phénomènes observables à des régularités -et ce par le moyen de la mesure - régularités qui peuvent être vérifiées par tous, de façon universelle.
 



Est-ce la rationalité scientifique ou le travail critique de la pensée sur elle-même qui construit les valeurs morales concernant les données scientifiques ? Tel est le problème. L'enjeu ? La science doit-elle devenir une nouvelle religion ? Nous gagnons, selon la réponse apportée, un type d'approche relatif aux projets et pratiques des savants en cette fin de siècle, d'où un gain spéculatif et existentiel, concernant l'action. A. Le philosophe n'a rien à apporter au savant, qui a une entière confiance envers les méthodes et résultats de la science. Pourquoi la philosophie apporterait-elle « quelque chose « au savant? La connaissance et le savoir humain ne se sont-ils pas édifiés de manière constructive et positive à partir des lois scientifiques ? Le savant, en élaborant des lois, en établissant des relations invariables et nécessaires entre les choses, aboutit à un univers caractérisé par une immense fécondité technologique.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1782 mots (soit 3 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "Le philosophe a-t-il quelque chose à apporter au savant ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • Pepistache-232616 (Hors-ligne), le 05/03/2014 é 05H21.
  • pepper68 (Hors-ligne), le 12/10/2010 é 12H11.
  • bichon688 (Hors-ligne), le 30/09/2010 é 30H16.
  • kmi68 (Hors-ligne), le 29/09/2010 é 29H20.
  • CL3M68 (Hors-ligne), le 26/09/2010 é 26H14.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit