NoCopy.net

La philosophie, activité libre et désintéressée, est-ce un luxe ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Le bonheur est-il idéal de l'imagination ou ... Peut-on ne pas croire au progrès technique ? >>
Partager

La philosophie, activité libre et désintéressée, est-ce un luxe ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : La philosophie, activité libre et désintéressée, est-ce un luxe ?



Publié le : 27/2/2008 -Format: Document en format FLASH protégé

	La philosophie, activité libre et désintéressée, est-ce un luxe	?
Zoom
  • philosophie : La philosophie, selon Pythagore, auquel remonte le mot, ce n'est pas la sophia elle-même, science et sagesse à la fois, c'est seulement le désir, la recherche, l'amour (philo) de cette sophia. Seul le fanatique ou l'ignorance se veut propriétaire d'une certitude. Le philosophe est seulement le pèlerin de la vérité. Aujourd'hui, où la science constitue tout notre savoir et la technique, tout notre pouvoir, la philosophie apparaît comme une discipline réflexive. A partir du savoir scientifique, la visée philosophique se révèle comme réflexion critique sur les fondements de ce savoir. A partir du pouvoir technique, la sagesse, au sens moderne se présente comme une réflexion critique sur les conditions de ce pouvoir.
  • activité : occupation, affaire, travail.
  • libre arbitre : Pouvoir de choisir. Le libre arbitre se rapproche de la liberté d'indifférence, qui est le pouvoir de choisir entre des contraires.
  • désintéressé : Se dit d'une activité qui ne répond pas à un intérêt d'ordre pratique ou pécuniaire. Un geste désintéressé est un geste dont on n'attend rien en retour.
  • luxe : Faste, éclat. En un sens péjoratif, superflu, inutile.

La philosophie est-elle un luxe ? Ce qui est un luxe est coûteux et inutile. Nous aurons donc à évoquer très brièvement ce que l'on pourrait appeler l'aspect économique de cette question, c'est-à-dire les conditions financières indispensables pour philosopher dans notre monde moderne. Mais approfondir cet aspect nous entraînerait vers le problème général, sociologique, de l'inégalité des chances dans les carrières. C'est évidemment sur le problème de l'utilité de la philosophie que nous nous attarderons. Il nous apparaît alors que la question posée nous oblige à nous interroger nécessairement sur la définition même de la philosophie. Et finalement, au- delà même de la nature de la philosophie, c'est au drame de la condition humaine que notre réflexion nous conduira.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	La philosophie, activité libre et désintéressée, est-ce un luxe	? Corrigé de 1651 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " La philosophie, activité libre et désintéressée, est-ce un luxe ?" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :

Cacher les ressources gratuites

Problématique

C'est que l'artiste ne répond pas à un besoin du spectateur, si par ce mot on entend la satisfaction d'une exigence immédiatement utilitaire. Plus simplement, on peut dire que l'œuvre de l'artiste ne sert à rien. Elle existe d'abord de façon désintéressée, pour procurer un certain type de satisfaction à celui qui la contemple, même si, par ailleurs, elle revêt une utilité pratique. Bien entendu, cette opposition n'est que relative. De nombreuses œuvres architecturales, par exemple, sont à la fois utiles et esthétiques, mais leur utilité n'est pas intrinsèquement liée à leur dimension artistique. Un bâtiment quelconque remplirait sans doute aussi bien la même fonction. Ce qu'il y a de proprement artistique dans une œuvre existe sans but assignable. Si l'on admet que l'artiste ne cherche pas à satisfaire un besoin, son activité n'est pas au sens strict un travail.

Ajouté par PROF

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

LA PHILOSOPHIE ET LA LIBERTÉ "Il est évident que nous n'avons en vue, dans la philosophie, aucun intérêt étranger. Mais, de même que nous appelons homme libre celui qui est à lui-même sa propre fin et n'est pas la fin d'autrui, ainsi cette science est aussi la seule de toutes les sciences qui soit libre, car seule elle est sa propre fin." Aristote, Métaphysique, 384-322 av. J.C.

Ajouté par webmaster

Alain, éléments de philosophie, Gallimard, page 243. "S'il y avait quelque preuve du libre arbitre, je vous déterminerais donc par là ... Le principal c'est qu'il faut se faire libre. Vouloir enfin. Et ce n'est pas une remarque sans importance, puisque tant d'hommes s'irritent dès que je les veux libres." (Le libre arbitre est une conquête !)

Ajouté par webmaster

Si l'on entend par luxe tout ce qui est au-delà du nécessaire, le luxe est une suite naturelle des progrès de l'espèce humaine (...) aussi ne donne-t-on en général le nom de luxe qu'aux superfluités dont un petit nombre d'individus seulement peuvent jouir. Dans ce sens, le luxe est une suite nécessaire de la propriété, sans laquelle aucune société ne peut subsister, et d'une grande inégalité entre les fortunes (...), VOLTAIRE, Dict. philosophique, Luxe (note).

Ajouté par webmaster

Le luxe, au fond, est une chose absolument impossible à définir, car il n'y a pas un objet qui n'ait commencé par être une rareté, et, par conséquent, un luxe., FRÉDÉRIC PASSY, -in ROMEUF, Dict. des sciences économiques, art. -Luxe.

Ajouté par webmaster

La philosophie n'est pas une doctrine mais une activité. Tractatus logico-philosophicus (1918) Wittgenstein, Ludwig

Ajouté par webmaster

Le luxe est toujours en proportion avec l'inégalité des fortunes. Si dans un État les richesses sont également partagées, il n'y aura point de luxe : car il n'est fondé que sur les commodités qu'on se donne par le travail des autres., MONTESQUIEU, l'Esprit des lois, VII, I, Du luxe.

Ajouté par webmaster

En ce sens le ludique, activité libre par excellence, est le profane pur, il n'a pas de contenu, il n'entraîne sur d'autres plans aucun effet qu'il n'ait été loisible d'éviter., Roger CAILLOIS, l'Homme et le Sacré, p. 210.

Ajouté par webmaster

C'est à ces actions très nombreuses, mais insignifiantes pour la plupart, que la théorie associationniste s'applique. Elles constituent, réunies, le substrat de notre activité libre (...), H. BERGSON, Essai sur les données immédiates de la conscience, p. 127.

Ajouté par webmaster

Jusqu'en 1948 il y eut une «taxe de luxe» frappant certaines marchandises non indispensables. De même dans les échanges extérieurs on dit que la France a une vocation pour exporter les produits de luxe. Sont ainsi visés les dentelles, parfums, vins fins, fourrures, objets d'art., J. ROMEUF, Dict. des sciences économiques, art. -Luxe.

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

La philosophie, activité libre et désintéressée, est-ce un luxe ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo