LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La psychanalyse est-elle une science ? Le marxisme est-il toujours une philosophie a ... >>


Partager

La philosophie est-elle aussi légitime que la science ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : La philosophie est-elle aussi légitime que la science ?



Publié le : 3/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

La philosophie est-elle aussi légitime que la science ?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
La philosophie est-elle aussi légitime que la science ?




Par exemple, un pouvoir despotique peut bien mener une politique légale, en accord avec ses lois, mais pourtant illégitime, c'est-à-dire inique et injuste. Dès lors, si l'on tient le légitime pour le juste, la philosophie peut nous paraître plus légitime que la science dans la mesure où elle s'ajuste mieux à l'homme dans sa quête de connaissance. En effet, alors que la science recouvre l'ensemble du connaissable, la philosophie enjoint l'homme à questionner : il ne s'agit pas tant de savoir plus que de savoir mieux. En ce sens, la philosophie rend justice à la finitude de l'homme et coïncide avec justesse à ses capacités. De ce point de vue, la philosophie est donc autant, si ce n'est plus légitime que la science.   II - La philosophie face aux sciences   Cependant, si nos précédentes analyses rendent raison des rapports primitifs entre science et philosophie et de leur destin commun - au point que Newton, travaillant à son oeuvre, disait faire de la « philosophie naturelle » -  elles ne doivent pas masquer l'évolution moderne de la science et sa diffraction en un ensemble de sciences, chacune spécifiée par un objet : le vivant pour la biologie, la nature inanimée pour la physique, etc. Dès lors, la légitimité de la philosophie pâtit de telles sécessions, puisque aussi bien chaque nouvelle science lui ravit un de ses objets, la laissant, semble-t-il, sans objet précis. En ce sens, la philosophie souffrirait d'un manque de légitimité en raison de son défaut d'objectivité. Alors que les sciences de la nature possèdent un objet circonscrit, dont l'objectivité même permet d'infirmer ou de confirmer les énoncés scientifiques, la philosophie ne se développerait qu'en d'hasardeuses chimères. Réduite à la métaphysique, c'est-à-dire à une enquête au-delà des bornes de la raison quant aux principes de la nature, la philosophie pourrait bien se magnifier elle-même, sans jamais atteindre une quelconque scientificité.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1914 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "La philosophie est-elle aussi légitime que la science ?" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit