LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Le philosophe est-il un artiste ? Instinct et intelligence >>


Partager

La philosophie est-elle un pur jeu d'idées ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : La philosophie est-elle un pur jeu d'idées ?



Publié le : 17/2/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

La philosophie est-elle un pur jeu d'idées ?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
La philosophie est-elle un pur jeu d'idées ?




.), mais de la pensée elle-même. Il semble que tout l'effort des philosophes réside uniquement dans la volonté de jouer avec les concepts, de jongler avec les idées, de lier entre eux et de délier les termes sans que leur liaison puisse compter la moindre nécessité. C'est ce que Emile Bréhier, dans sa Transformation de la philosophie française, attribuait essentiellement au triomphe de la subjectivité lorsque, faisant allusion à ce retour à la psychologie du sujet, il reprochait à nos philosophes d'aujourd'hui une méditation trop personnelle : « Avec la méditation du bergsonisme, c'est la manière dont on aborde les questions qui a changé : méfiance générale de la construction conceptuelle, de la discussion qui ne met en jeu que la signification des mots, caractère provisoire et pratique de tout classement ; mais surtout le philosophe ne se donne plus comme une sorte de pur esprit, vivant dans une atmosphère purement intellectuelle : le criticisme kantien avait dégagé, de la vie profonde et immense dans laquelle nous sommes plongés, une certaine relation sujet-objet, où l'on s'était habitué à voir une description exacte de la connaissance humaine ; objet qui n'était qu'un phénomène, c'est-à-dire un objet pour un sujet, et dont l'objectivité même était, pour ainsi dire, créée de toutes pièces, par les exigences que le sujet lui imposait pour être connu » (Bréhier, Transformation de la philosophie française, p. 109). 3. Au surplus, l'ironie de Valéry porte davantage sur les idées que sur les mots. Certes, la philosophie peut être prise pour un jargon. Mais elle est aussi elle est surtout, pour notre auteur, une manière de distraction, un divertissement, une activité de diversion à la vie réelle qui permettent de penser à autre chose qu'à la vie de tous les jours. C'est ce qui fait dire par ailleurs à Valéry : « J'appelle philosophe tout homme de quelque degré de culture qu'il soit, qui essaie de temps à autre de se donner une vue d'ensemble, une vision ordonnée de tout ce qu'il sait - et surtout de ce qu'il sait par expérience directe, intérieure et extérieure. » DEUXIÈME PARTIE : La philosophie comme activité sérieuse 1.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 5276 mots (soit 8 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "La philosophie est-elle un pur jeu d'idées ?" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé
Corrigé consulté par :
  • Elodie36811 (Hors-ligne), le 23/09/2009 é 23H21.
  • Robin36700 (Hors-ligne), le 23/09/2009 é 23H13.
  • paul2546 (Hors-ligne), le 01/04/2008 é 01H01.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit