NoCopy.net

Pierre de Ronsard, Sur la mort de Marie

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Le désir est-il l'indice de la misère de l'ho ... Beatty, David, premier comte Beatty >>
Partager

Pierre de Ronsard, Sur la mort de Marie

Littérature

Aperçu du corrigé : Pierre de Ronsard, Sur la mort de Marie



document rémunéré

Document transmis par : Marion41260


Format: Document en format FLASH protégé

Pierre de Ronsard, Sur la mort de Marie
Zoom

Comme on voit sur la branche au mois de Mai la rose En sa belle jeunesse, en sa première fleur Rendre le ciel jaloux de sa vive couleur, Quand l'Aube de ses pleurs au point du jour l'arrose : La grâce dans sa feuille, et l'amour se repose, Embaumant les jardins et les arbres d'odeur : Mais battue ou de pluie, ou d'excessive ardeur, Languissante elle meurt feuille à feuille déclose : Ainsi en ta première et jeune nouveauté, Quand la terre et le ciel honoraient ta beauté, La Parque t'a tuée, et cendre tu reposes. Pour obsèques reçois mes larmes et mes pleurs, Ce vase plein de lait, ce panier plein de fleurs, Afin que vif, et mort, ton corps ne soit que roses.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Pierre de Ronsard, Sur la mort de Marie Corrigé de 792 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Pierre de Ronsard, Sur la mort de Marie" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Pindarisme et Pétrarquisme, c'est tout le Ronsard du début (...) Ronsard a été pétrarquiste dans les -Amours de Cassandre, dans la seconde partie des -Amours de Marie et un peu (...) dans toutes ses oeuvres élégiaques., ÉmileFAGUET, Études littéraires, XVIËe s., Ronsard, p. 230 et 241.

Ajouté par webmaster

Marie, levez-vous, ma jeune paresseuse, Jà la gaie alouette au ciel a fredonné (...), RONSARD, Second livre des amours, «Amours de Marie», XIX.

Ajouté par webmaster

Marie, qui voudrait votre nom retourner, Il trouverait aimer : aimez-moi donc, Marie, Votre nom de nature à l'amour vous convie., RONSARD, Second livre des amours, I, IX.

Ajouté par webmaster

Rendre le ciel jaloux de sa vive couleur., RONSARD, Amours de Marie, II, 4 ( Rose).

Ajouté par webmaster

Pour chasser mes douleurs, amène-moi la Mort. Ha! Mort, le port commun, des hommes le confort, Viens enterrer mes maux, je t'en prie à mains jointes!, RONSARD, Pièces posthumes, «Derniers vers», IV.

Ajouté par webmaster

Je m'épris en Anjou d'une belle Marie Que j'aimai plus que moi, que mon coeur, que ma vie!, RONSARD, les Élégies, «Discours I», Pl., p. 17.

Ajouté par webmaster

Que ne suis-je insensible? ou que n'est mon visage De rides labouré (...), RONSARD, Amours de Marie, XXII.

Ajouté par webmaster

.2 La cuisinière Marie rompait les traditions du métier de bouche où résonnent les imprécations du coup de feu (...) Marie menait sa besogne de fourneau comme du tricot ou de la prière, avec une si grande douceur (...), Pierre HAMP, la Peine des hommes (Moteurs), p. 277.

Ajouté par webmaster

-(A) jà -(déjà) le rossignol doucement jargonné, Dessus l'épine assis, sa complainte amoureuse., RONSARD, l'Amour de Marie, III.

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédente

Pierre de Ronsard, Sur la mort de Marie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast littérature