NoCopy.net

La pluralité des histoires discrédite t-elle l'histoire? ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Quelle est l'utilité de l'histoire? L'Etat fait-il nécessairement usage de la vi ... >>
Partager

La pluralité des histoires discrédite t-elle l'histoire? ?

Philosophie


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé non disponible

Le corrigé du sujet " La pluralité des histoires discrédite t-elle l'histoire? ?" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

). Le choix des faits significatifs s'appuie sur des critères, explicites ou non, qu'aucune «méthode scientifique» ne peut donner, puisqu'elle les suppose. On voit qu'il est impossible d'opposer le savant qui, «dit-on, reconstitue les faits » et le philosophe qui «les apprécie»: l'historien exprime par ses choix une certaine évaluation qui peut être dite philosophique, puisqu'elle n'est pas le constat scientifique, et ne peut l'être. Comme l'écrit encore R. Aron: «L'historien, selon la formule courante, doit être impartial. Mais toujours il rattache un acte à ses causes ou à ses conséquences: réponse adaptée ou inadaptée, décision efficace ou inefficace [des acteurs historiques]. En ce sens, il utilise le critère que suggère l'éthique historique: le succès.» On voit qu'il semble impossible de tracer la frontière qui séparerait une histoire exposant les faits tels qu'ils se sont passés et une histoire construisant son objet, un passé jugé significatif.

Ajouté par PROF

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Vous ne me paraissez pas fort en Histoire. Il y a deux Histoires : l'Histoire officielle, menteuse qu'on enseigne, l'Histoire -ad usum delphini; puis l'Histoire secrète, où sont les véritables causes des événements, une histoire honteuse., BALZAC, Illusions perdues, Pl., t. IV, p. 1020.

Ajouté par webmaster

- Et qu'est-ce qu'il y a dans le journal? - Il y a les histoires des bêtes, les histoires des ours, les histoires des girafes, les histoires des gazelles (...) - Et les ornithorynques?, J.-M. G. LE CLÉZIO, le Déluge, p. 182.

Ajouté par webmaster

Il ne s'agit pas de raconter d'autres histoires, de les raconter autrement; il s'agit de la découverte par le romancier, de son ubiquité, de son omniscience, de sa liberté, de l'autonomie de ses oeuvres qui ne se limitent plus aux histoires et aux contes. Peu à peu, il découvrira l'existence de tout ce qui, dans le roman, n'est pas l'histoire contée., MALRAUX, l'Homme précaire et la Littérature, p. 96.

Ajouté par webmaster

Après tout, pourquoi l'histoire de Roberti ne finirait-elle pas relativement bien, c'est-à-dire sans drame majeur, comme la plupart des histoires humaines? Sois chic! Donne-moi une -happy end., J. DUTOURD, les Horreurs de l'amour, p. 722.

Ajouté par webmaster

Si les roses qui ne durent qu'un jour, faisaient des histoires (...) elles diraient : «Nous avons toujours vu le même jardinier; de mémoire de rose on n'a vu que lui... assurément il ne meurt point comme nous, il ne change seulement pas.», FONTENELLE, Entretiens sur la pluralité des mondes, 5Ëe soir.

Ajouté par webmaster

l'Histoire justifie ce que l'on veut. Elle n'enseigne rigoureusement rien, car elle contient tout et donne des exemples de tout. Elle est le produit le plus dangereux que la chimie de l'intellect ait élaboré. Regards sur le monde actuel, De l'histoire Valéry, Paul

Ajouté par webmaster

La veille est essentiellement due à la pluralité d'excitations ou plutôt à la pluralité des genres d'excitations. Lorsque des excitations cessent d'appartenir au même genre il y a une sorte de réveil - par concurrence - par décohérence (...) Compare un système Branly - indépendance des ondes, de la cohérence et du système à marteau qui décohère la limaille., VALÉRY, Cahiers, Pl., t. II, p. 26-27.

Ajouté par webmaster

(...) ces cinq ans de Consulat, - l'une des plus belles pages de la plus belle des histoires, l'histoire de France., Louis MADELIN, l'Avènement de l'Empire, VIII, p. 106.

Ajouté par webmaster

Ces gens lisent toutes les histoires et ignorent l'histoire; ils parcourent tous les livres et ne profitent d'aucun (...), LA BRUYèRE, les Caractères, XIII, 2.

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

La pluralité des histoires discrédite t-elle l'histoire? ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo