POÉSIE CLASSIQUE ET POÉSIE ROMANTIQUE. Mme DE STAËL

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< DU MANQUE D'UNITÉ CHEZ LES ALLEMANDS DE L'EXALTATION POÉTIQUE. Mme de Staël >>
Partager

POÉSIE CLASSIQUE ET POÉSIE ROMANTIQUE. Mme DE STAËL

Anthologie


Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Corrigé non disponible

Le corrigé du sujet "POÉSIE CLASSIQUE ET POÉSIE ROMANTIQUE. Mme DE STAËL" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Léon Dierx, Mme Ackermann ont écrit des œuvres d'une philosophie pessimiste et sombre où la confidence souvent présente est celle de leurs méditations et non de leur vie intime. Plan. — I. En quoi la doctrine parnassienne s'oppose au romantisme. — II. Les poèmes fidèles à cette doctrine, chez Leconte de Lisle, chez J.-M. de Heredia. — III. Mais poésies-confidences chez Leconte de Lisle, Dierx, Mme Ackermann, Sully Prudhomme; poésie intime chez F. Coppée. — IV.

Ajouté par PROF

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

On prend quelquefois le mot classique comme synonyme de perfection. Je m'en sers ici dans une autre acception, en considérant la poésie classique comme celle des anciens, et la poésie romantique comme celle qui tient de quelque manière aux traditions chevaleresques., MËmËe DE STAëL, De l'Allemagne, II, XI.

Ajouté par webmaster

La nation française, la plus cultivée des nations latines, penche vers la poésie classique, imitée des Grecs et des Romains. La nation anglaise, la plus illustre des nations germaniques, aime la poésie romantique et chevaleresque (...), MËmËe DE STAëL, De l'Allemagne, II, XI.

Ajouté par webmaster

Nous crûmes d'abord, pendant deux ans, que le -romantisme, en manière d'écriture, ne s'appliquait qu'au théâtre, et qu'il se distinguait du classique parce qu'il se passait des unités (...) Mais on nous apprend tout à coup (...) qu'il y avait poésie romantique et poésie classique, roman romantique et roman classique (...) Quand nous reçumes cette nouvelle, nous ne pûmes fermer l'oeil de la nuit (...) Heureusement, dans la même année, parut une illustre préface (...) On y disait très nettement que le romantisme n'était autre chose que l'alliance (...) du grotesque et du terrible (...), A. DE MUSSET, Mélanges de littérature et de critique, «Lettres de Dupuis et Cotonet», I (Cf. toute la lettre).

Ajouté par webmaster

L'esprit de société est cependant très favorable à la poésie de la grâce et de la gaieté, dont l'Arioste, La Fontaine, Voltaire, sont les plus brillants modèles. La poésie dramatique est admirable dans nos premiers écrivains; la poésie descriptive, et surtout la poésie didactique, ont été portées chez les Français à un très haut degré de perfection; mais il ne paraît pas qu'ils soient appelés jusqu'à présent à se distinguer dans la poésie lyrique ou épique (...), MËmËe DE STAëL, De l'Allemagne, II, X.

Ajouté par webmaster

La poésie de Baudelaire, c'est la poésie de Sainte-Beuve plus la poésie. Je veux dire la matière de cette poésie plus le rayon et le génie de la poésie pure, aliment de lumière, réservé aux dieux, et auquel Sainte-Beuve n'a pas goûté., A. THIBAUDET, Hist. de la littérature franç..., p. 321-322.

Ajouté par webmaster

Le mot de -romantique a été introduit nouvellement en Allemagne, pour désigner la poésie dont les chants des troubadours ont été l'origine, celle qui est née de la chevalerie et du christianisme (...) La littérature romantique est la seule qui soit susceptible encore d'être perfectionnée, parce qu'ayant ses racines dans notre propre sol (...) elle exprime notre religion; elle rappelle notre histoire; son origine est ancienne, mais non antique., MËmËe DE STAëL, De l'Allemagne, II, XI.

Ajouté par webmaster

(...) les deux mots importés par madame de Staël -(classique et -romantique...), HUGO, Odes et ballades, Préface de 1824.

Ajouté par webmaster

(...) cette sorte de poésie qui vient du frémissement des nerfs à nu, une poésie d'écorché vif., M. BARRèS, Un jardin sur l'Oronte, p. 3.

Ajouté par webmaster

Comment faire comprendre à une masse ignorante qu'il y a une poésie indépendante d'une idée, et qui ne gît que dans les mots, dans une musique verbale, dans une succession de consonnes et de voyelles; puis, qu'il y a aussi une poésie d'idées, qui peut se passer de ce qui constitue la poésie des mots., BALZAC, Des artistes, III, -in OE. diverses, t. I, p. 358.

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



POÉSIE CLASSIQUE ET POÉSIE ROMANTIQUE. Mme DE STAËL

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo