LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Peut-on donner le pouvoir à la morale ? Faut il souhaiter une société parfaitement ha ... >>


Partager

La politique doit-elle chercher à éradiquer le mal ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : La politique doit-elle chercher à éradiquer le mal ?



Publié le : 15/2/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Ce corrigé vous sera utile pour ces autres sujets voisins

La politique doit-elle chercher à éradiquer le mal ?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
La politique doit-elle chercher à éradiquer le mal ?




Sa réélaboration ne peut passer que par la compréhension critique de son passé et par l'élaboration du concept d'idéologie. Dès lors que la philosophie cesse de se penser en opposition au monde réel, elle peut fournir -et elle est la seule à le pouvoir- à la volonté transformatrice la conscience de ses fins et la détermination de ses voies. Alors peut s'instaurer l'interaction féconde entre une pratique qui pousse à penser en faisant émerger des problèmes à résoudre, et une théorie capable en retour de transformer celle-ci en pratique savante, informant par la maîtrise des possibilités historiques la volonté d'abolir une situation transitoire d'exploitation de la masse des hommes. La onzième thèse a connu une si immédiate et durable fortune, précisément parce qu'elle inaugurait ce rapport inédit du savoir et de la pratique, en congédiant du même coup une conception éthérée de la philosophie et une définition pragmatique de l'action, pour envisager le mouvement sans fin, productif et transformateur dialectique de leur réconciliation. On ne peut donc séparer le Marx théoricien du Marx militant révolutionnaire. On ne saurait en conséquence isoler la réflexion Marxiste de sa portée pratique, ni couper la volonté politique s'en réclamant du souci permanent de faire toute sa place à une recherche théorique par définition inachevable. Contre cette tentation, Pascal nous avertit que l'angélisme conduit à la terreur : « L'homme n'est ni ange ni bête, et le malheur veut que qui veut faire l'ange fait la bête ». Freud partage ce point de vue, ce qui le conduit à écrire, dès 1929: « La tentative d'instauration d'une civilisation communiste nouvelle trouve son point d'appui psychologique dans la persécution des bourgeois. Seulement, on se demande avec anxiété ce qu'entreprendront les Soviets une fois tous leurs bourgeois exterminés. »  Kant nous rappelle que :«La vraie politique ne peut donc pas faire un pas sans avoir auparavant rendu hommage à la morale; et si la politique est par elle-même un art difficile, l'union de la politique avec la morale n'est pas du tout un art: la morale tranche le noeud que la politique ne peut délier, aussitôt qu'elles ne sont pas d'accord.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2381 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "La politique doit-elle chercher à éradiquer le mal ? " a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit