NoCopy.net

En politique, la fin justifie-t-elle les moyens ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< L'existence de la logique dément-elle la libe ... Y a-t-il un bien et un mal ? >>


Partager

En politique, la fin justifie-t-elle les moyens ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : En politique, la fin justifie-t-elle les moyens ?



Publié le : 23/2/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

En politique, la fin justifie-t-elle les moyens ?
Zoom

La politique est le règne de la force. Comme le montre Machiavel, l'efficacité des moyens repose sur une totale amoralité que justifie la moralité des fins. Afin de préserver la paix et la sécurité, tous les moyens sont bons. Mais, il n'existe plus aucune limite à l'action politique dès lors qu'on en appelle à une fin morale pouvant justifier toutes les transgressions de la moralité. L'immortalité n'a jamais engendré la vertu et n'a jamais permis à un Etat de se maintenir en place.



La même idée que la fin justifie les moyens est exprimée dans les « Discours » : « Un esprit sage ne condamnera jamais quelqu'un pour avoir usé d'un moyen hors des règles ordinaires pour régler une monarchie ou pour fonder une république. Ce qui est à désirer, c'est que si le fait l'accuse, le résultat l'excuse. » Ce réalisme, bien loin de la morale humaniste ou de la morale chrétienne, apparaît, à première vue, tout à fait dénué de machiavélisme. Dans son acception courante, ce terme évoque, en effet, des manoeuvres tortueuses, le recours au secret. Rien de tout cela ici, mais seulement un exposé lucide dans lequel il n'est pas toujours facile de percevoir la marge d'ironie. Ce « machiavélisme » apparaît cependant dans les conseils complémentaires. Le prince doit « savoir entrer dans le mal s'il y a nécessité », mais il veillera cependant à sauver sa réputation. Il fera prendre les mesures impopulaires par quelqu'un d'autre, se réservant celles qui ont la faveur du peuple. Il sera renard : « Mais il est besoin de savoir bien colorer cette nature, bien feindre et bien déguiser. » Machiavel ajoute que les hommes sont si simples et tant soumis aux nécessités du présent que celui qui trompe trouvera toujours quelqu'un prêt à se laisser tromper.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : En politique, la fin justifie-t-elle les moyens ? Corrigé de 3900 mots (soit 6 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "En politique, la fin justifie-t-elle les moyens ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • kimousse42-257487 (Hors-ligne), le 29/03/2015 é 29H14.
  • mgxp-239274 (Hors-ligne), le 15/05/2014 é 15H19.
  • Serge-238816 (Hors-ligne), le 11/05/2014 é 11H15.
  • Astouc-221030 (Hors-ligne), le 15/03/2014 é 15H10.
  • pierreey-233207 (Hors-ligne), le 11/03/2014 é 11H13.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    En politique, la fin justifie-t-elle les moyens ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit