NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Montaigne écrit dans ses Essais (III, 9) : « ... TOUT CE OUI EST NATUREL EST-IL NORMAL ? >>


Partager

PORTRAIT DU PERE GRANDET (Balzac, Eugénie Grandet, chap. I)

Littérature

Aperçu du corrigé : PORTRAIT DU PERE GRANDET (Balzac, Eugénie Grandet, chap. I)



Publié le : 17/2/2011 -Format: Document en format FLASH protégé

PORTRAIT DU PERE GRANDET (Balzac, Eugénie Grandet, chap. I)
Zoom

Le premier chapitre d'Eugénie Grandet est intitulé Physionomies Bourgeoises. Balzac y présente d'abord le quartier de Saumur où habite son personnage, puis sa maison. Ensuite il explique l'origine de sa fortune, ses manières. Enfin il nous le présente tel qu'il est au moment où commence l'action du roman.





Au physique, Grandet était un homme de cinq pieds, trapu, carré, ayant des mollets de douze pouces de circonférence, des rotules noueuses et de larges épaules ; son visage était rond, tanné, marqué de petite vérole; son menton était droit, ses lèvres n'offraient aucune sinuosité, et ses dents étaient blanches ; ses yeux avaient l'expression calme et dévoratrice que le peuple accorde au basilic ; son front, plein de rides transversales, ne manquait pas de protubérances significatives ; ses cheveux jaunâtres et grisonnants étaient blancs et or, disaient quelques jeunes gens qui ne connaissaient pas la gravité d'une plaisanterie faite sur Monsieur Grandet. Son nez, gros par le bout, supportait une loupe veinée, que le vulgaire disait, non sans raison, pleine de malice. Cette figure annonçait une finesse dangereuse, une probité sans chaleur, l'égoïsme d'un homme habitué à concentrer ses sentiments dans la jouissance de l'avarice et sur le seul être qui lui fût réellement de quelque chose, sa fille Eugénie, sa seule héritière. Attitude, manières, démarches, tout en lui, d'ailleurs, attestait cette croyance en soi que donne l'habitude d'avoir toujours réussi dans ses entreprises. Aussi, quoique de moeurs faciles et molles en apparence, Monsieur Grandet avait-il un caractère de bronze.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1440 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "PORTRAIT DU PERE GRANDET (Balzac, Eugénie Grandet, chap. I)" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • alex09-282769 (Hors-ligne), le 10/12/2016 é 10H20.
  • corine1963-200133 (Hors-ligne), le 09/02/2013 é 09H19.
  • machmont (Hors-ligne), le 16/01/2012 é 16H09.
  • Mathieu34158 (Hors-ligne), le 02/04/2011 é 02H09.
  • Tchok05 (Hors-ligne), le 22/02/2011 é 22H15.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit