NoCopy.net

Portrait de Van Gogh de Toulouse-Lautrec

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Suzanne Valadon de Toulouse-Lautrec Hélène Vary de Toulouse-Lautrec >>
Partager

Portrait de Van Gogh de Toulouse-Lautrec

Beaux-arts

Aperçu du corrigé : Portrait de Van Gogh de Toulouse-Lautrec



document rémunéré

Document transmis par : ???


Format: Document en format FLASH protégé

Portrait de Van Gogh de Toulouse-Lautrec
Zoom

Lorsque Toulouse-Lautrec et Vincent Van Gogh se rencontrent dans l'atelier de Cormon, en 1886, très vite ils deviennent amis. Ainsi que le raconte mieux que quiconque Thadée Natanson, propriétaire de la Revue blanche, qui fut l'un des proches amis de Lautrec dans les années 1890, s'ils confrontèrent passionnément leurs visions de l'art, ils n'eurent l'un sur l'autre aucune influence... directe s'entend. Car, on ne peut l'empêcher, " la gerbe d'étincelles qui jaillit entre deux silex met les deux pierres à vif ". Et c'est à vif, semble-t-il, qu'Henri fait ce portrait de Vincent.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Portrait de Van Gogh de Toulouse-Lautrec
Corrigé de 188 mots (soit 1 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Portrait de Van Gogh de Toulouse-Lautrec " a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Entre le dessinateur et la pierreuse des boulevards extérieurs, frôlant le passant qu'elle aguiche (...), Le Temps, 13 déc. 1904, «Exposition de Toulouse-Lautrec».

Ajouté par webmaster

Le -néo-impressionnisme est un agrandissement -logique de l'Impressionnisme par Seurat, Signac et Cross, alors que le post-impressionnisme en est la suite (même par réaction) faisant la transition entre lui et les écoles qui allaient suivre (dont le Fauvisme) par Cézanne, Van Gogh, Gauguin, Lautrec., Maurice GIEURE, la Peinture moderne, p. 19.

Ajouté par webmaster

.1 Ouvrez les coquilles Saint-Jacques (...) jetez les barbes, ne gardez que la noix et le corail de chaque coquille (...) décorez avec les corails des coquilles cuits trois minutes., M. DE TOULOUSE-LAUTREC, la Cuisine de Mapie, p. 149.

Ajouté par webmaster

(...) ce petit être râblé, dont le corps tout entier était de signification si particulière. - Oui, Toulouse-Lautrec était aussi peu haut que lui mais contrefait; Philippe était d'aplomb; il avait de petites mains, de petits pieds, des jambes courtes - le front bien fait. Près de lui, au bout d'un peu de temps, on prenait honte d'être trop grand., GIDE, Nouveaux prétextes, p. 175.

Ajouté par webmaster

La «terrible Suzanne» -(S. Valadon) ressemblait encore au portrait que Lautrec avait fait d'elle. La légende affirmait qu'elle avait été écuyère dans un cirque (...) Utrillo qu'elle forma - comme on vous forme au cirque - avec toute la rigueur du style et l'épreuve quotidienne de la difficulté vaincue, lui doit d'avoir trouvé sa voie. C'est pour l'empêcher de boire qu'elle s'avisa d'en faire un peintre. N'était-elle pas venue, elle-même, à la «barbouille» en posant dans les ateliers à la suite d'un accident de piste?», Francis CARCO, Nostalgie de Paris, p. 162.

Ajouté par webmaster

(...) je songeais à écrire un «Portrait» de Gérard P.; puis à le lui envoyer. Ce portrait serait peu flatteur., GIDE, Journal, 15 juil. 1905.

Ajouté par webmaster

Si le démon gardien de Raphaël lui avait expliqué (non pas montré) ce que devait tenter plus tard Van Gogh (...), MALRAUX, les Voix du silence, I, V.

Ajouté par webmaster

Si nul ne croit plus que l'autoportrait, voire le portrait, n'eut d'autre souci que d'imiter son modèle, depuis les effigies des sculpteurs égyptiens jusqu'aux toiles cubistes, on continue à le croire du portrait littéraire., MALRAUX, Antimémoires, Folio, p. 15.

Ajouté par webmaster

Le portrait-charge individuel a été vraisemblablement inventé par Daumier. Mais on sait que le prototype du portrait-charge est la fameuse poire Louis-Philippe de Philipon., Michel RAGON, le Dessin d'humour, 1960, p. 105, -in D.D.L., II, 13.

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



Portrait de Van Gogh de Toulouse-Lautrec

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo