NoCopy.net

Pourquoi dois-je respecter autrui ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Autrui peut-il être pour moi autre chose qu'u ... Que dois-je respecter en autrui ? >>


Partager

Pourquoi dois-je respecter autrui ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Pourquoi dois-je respecter autrui ?



Publié le : 28/2/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Pourquoi dois-je respecter autrui ?
Zoom

Quelle que soit votre série, il vous est conseillé de lire le chapitre sur la personne, afin d'y rencontrer le concept de respect. Sans passer ici par cette notion kantienne, on se contentera de condenser la morale en quelques formules dont la mémorisation rapide devrait être complétée par une analyse, lors d'un devoir. La morale est envers autrui ; elle naît quand je réfléchis sur les règles qui doivent présider à ce rapport, quel que soit l'autre. Jankélévitch résume ainsi le rapport moral à l'autre : tout le monde a des droits... je n 'ai que des devoirs. Attention, il ne s ' agit pas de la plainte de celui qui se croit victime d'injustice, mais de la libre décision du sujet qui pose la dissymétrie entre lui et les autres en s'obligeant à dépasser une stricte équivalence. Celle-ci, le "tout le monde a des droits, donc moi aussi", n'est pas encore la morale ; elle n'est que la face externe de la justice. E. LéVinas parle de la préférabilité de l'autre.



Le respect est difficile à définir car il est à la fois ce qui soude un corps social (le différenciant de la lutte primitive du chacun pour soi) et en même temps ce qui ne peut complètement s'appréhender par la raison. Les normes en sont floues et évoluent évidemment avec le contexte culturel et politique. Par exemple, un homme respectait une femme en ne passant pas devant elle en franchissant une porte : le féminisme révise ces circonstances et se demande au contraire si une attitude révérencieuse n'est pas l'indice du contraire de ce qu'elle prétend : plutôt que de respect, il s'agirait de condescendance à l'égard d'un sexe jugé comme inférieur.   Deuxième partie : Autrui comme soi-même Si les conditions d'expression du respect sont fluctuantes et profondément déterminées par l'appartenance culturelle et sociale, en revanche le respect minimal concernant la vie humaine, apparaît comme une donnée universelle. Hegel, Propédeutique philosophique : « Dans la mesure où chacun est reconnu comme une essence libre, il est une personne. C'est pourquoi le principe du droit peut s'énoncer aussi de cette manière : chacun doit être traité par autrui comme une personne. « La recherche d'un tel respect provient de la nature du pacte, ne fais pas à autrui ce que tu ne voudrais point qu'il te fasse. Le contrat traduit la réciprocité de l'intérêt. Je regarde donc autrui comme autrui me regarde et c'est dans cet effet de miroir que j'éprouve la nécessité de cet amour que j'accorde.

.../...




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Pourquoi dois-je respecter autrui ? Corrigé de 1758 mots (soit 3 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "Pourquoi dois-je respecter autrui ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • LethalMG-256837 (Hors-ligne), le 18/03/2015 é 18H16.
  • elieoi-231726 (Hors-ligne), le 23/02/2014 é 23H17.
  • titi-223658 (Hors-ligne), le 12/01/2014 é 12H18.
  • Miimii033-226970 (Hors-ligne), le 08/01/2014 é 08H19.
  • Louulouu-224619 (Hors-ligne), le 17/12/2013 é 17H18.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    • « Une personne est ce sujet dont les actions sont susceptibles d'imputation. » Kant, Doctrine du droit, 1797.
    • « Les êtres raisonnables sont appelés des personnes, parce que leur nature les désigne déjà comme des fins en soi. » Kant, Fondements de la métaphysique des mœurs, 1785.
    • « L'homme, et en général tout être raisonnable, existe comme fin en soi, et non pas simplement comme moyen dont telle ou telle volonté puisse user à son gré. » Kant, Id.

    Respecter l'autre, c'est m'interdire de l'utiliser comme un simple moyen pour parvenir à mes fins. Je ne respecte l'autre qu'en tant que je respecte en lui la nature raisonnable de l'humanité, qui est à elle-même sa propre fin.

    • « Agis de telle sorte que tu traites l'humanité aussi bien dans ta personne que dans la personne de tout autre toujours en même temps comme une fin, et jamais simplement comme un moyen. » Kant, Id.
    • « Il appartient à la culture, à la pensée comme conscience que l'individu prend sous la forme de l'universel, que je sois saisi comme personne universelle : en celle-ci tous sont identiques. L'homme a cette valeur parce qu'il est homme, non parce qu'il est juif, catholique, protestant, allemand, italien, etc. » Hegel, Principes de la philosophie du droit, 1821.

    Tout sujet a droit à être reconnu, au-delà de la communauté nationale, politique ou religieuse à laquelle il appartient, comme personne universelle.

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    Pourquoi dois-je respecter autrui ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit