NoCopy.net

Pourquoi nous trompons-nous ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Le langage permet-il seulement de communiquer ... La recherche du vrai dans les sciences doit-e ... >>


Partager

Pourquoi nous trompons-nous ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Pourquoi nous trompons-nous ?



Publié le : 4/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Ce corrigé vous sera utile pour ces autres sujets voisins

Pourquoi nous trompons-nous ?
Zoom

• Question en apparence simple. Il convient donc de l'analyser à fond : ambiguïté possible du « pourquoi ? «, mais aussi de l'expression « nous trompons-nous «, qui peut être interprétée dans le sens d'une erreur semi-consciemment ou réciproquement infligée.
• Les causes de l'erreur sont classiquement perçues comme négatives ; ne peut-on en concevoir de « positives «, au sens où elles impliqueraient une sorte de désir de l'erreur, ou son utilité ?
• S'il peut y avoir désir d'erreur, que retenir de la psychanalyse ?
• Pour cerner complètement la question, réfléchir, au brouillon, sur ce que pourrait signifier un rapport constant et obligatoire à la vérité.



On pourrait parvenir à la même conclusion en se référant à ce que Descartes appelle "prévention", principale source de nos erreurs parce qu'elle nous rend victimes des préjugés qui viennent de l'enfance, de l'illusion, de l'inattention, ou des pièges du langage.

Lire : Descartes, Les Principes de la Philosophie, première partie, art. 71 à 74.

Conclure : l'homme est initialement trompé du fait d'un aveuglement dû à sa condition, en particulier sa condition d'enfant.

Approfondir:  Deux questions surgissent : d'abord, si l'homme reste clans ses erreurs, c'est qu'il les croit vraies. N'est-ce pas le signe de son attachement fondamental à la vérité ? Ensuite, s'il est en situation d'erreur, comment peut-il la reconnaître, si ce n'est en rencontrant la vérité ? Ce n'est qu'en face du vrai qu'on prend conscience de son erreur. Mais dès que la prise de conscience est faite que le vrai n'est pas toujours ce qu'il croit, peut-il encore rester passif devant l'erreur ?




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Pourquoi nous trompons-nous ? Corrigé de 2928 mots (soit 5 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "Pourquoi nous trompons-nous ?" a obtenu la note de :

8 / 10

Corrigé consulté par :
  • Reydrock-256322 (Hors-ligne), le 23/03/2015 é 23H20.
  • slyblow-244678 (Hors-ligne), le 10/03/2015 é 10H21.
  • pme-220793 (Hors-ligne), le 16/11/2013 é 16H18.
  • Lucie78-191545 (Hors-ligne), le 18/12/2012 é 18H19.
  • ang34 (Hors-ligne), le 01/05/2012 é 01H09.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

     

     

    L'erreur/la vérité Comment se fait-il que l'homme, alors qu'il désire le vrai, sombre dans l'erreur ? L'homme peut-il échapper à celle-ci? Où se situe l'erreur ? Dans l'homme? L'homme est-il responsable de l'erreur? Quelle est la véritable valeur de l'erreur ?

    Ajouté par Emmanuel9082

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    Pourquoi nous trompons-nous ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit