Pourquoi ne faut-il pas douter de tout ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Pourquoi n'a-t-on jamais fini d'écrire l'his ... Pourquoi ne pas avoir établi une "déclaratio ... >>
Partager

Pourquoi ne faut-il pas douter de tout ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Pourquoi ne faut-il pas douter de tout ?



Publié le : 27/2/2005 -Format: Document en format FLASH protégé

	Pourquoi ne faut-il pas douter de tout  	?
Zoom

Mais une vérité scientifique reste sans cesse ouverte à des expériences renouvelables jusqu'à l'infini. Qu'il n'y ait pas une loi scientifique vraie alors que la science semble être la valeur la plus rigoureuse et la plus sûre sur laquelle on puisse miser en matière de vérité, n'est-ce pas là une preuve que je peux douter de tout?Je peux en effet douter de tout car je ne peux raisonner que par cercles vicieux par le « di allëlôn » qui signifie en grec « les uns par les autres ». Je dois toujours admettre un " a priori " : lorsque je prouve que A est vrai, je suppose que B est vrai et lorsque je prouve que B est vrai, je suppose que A est vrai.Enfin, le fait même que j'ai dû admettre des postulats invérifiables, des axiomes, n'est-il pas la preuve ultime que je puis douter de tout et qu'il n'y a pas une vérité accessible, puisque j'ai dû la créer!Et encore, lorsque je change de système, cette vérité est faussée : ce qui était vrai dans le système d'Euclide ne l'est plus. Le scepticisme est défini par Lalande comme : « La doctrine d'après laquelle l'esprit humain ne peut atteindre avec certitude aucune vérité ». L'esprit se déclare incapable d'affirmer ou de nier quoi que ce soit. 1° Scepticisme antique et doute cartésien. On sait que les « Méditations » de Descartes commencent, elles aussi, par l'exercice d'un doute absolu : Descartes rejette le témoignage des sens (en rêve on croit voir, entendre, bouger et ce n'est qu'illusion). Il rejette même les vérités mathématiques (car il peut se faire qu'un « malin génie » tout-puissant s'amuse à me tromper dans toutes mes pensées).


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	Pourquoi ne faut-il pas douter de tout  	? Corrigé de 2656 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Pourquoi ne faut-il pas douter de tout ?" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Pourquoi, pourquoi avez-vous tiré un corps à terre? Là encore, je n'ai pas su répondre. Le juge a passé ses mains sur son front et a répété sa question d'une voix un peu altérée : «Pourquoi? Il faut que vous me le disiez. Pourquoi?» Je me taisais toujours., CAMUS, l'Étranger, II, I.

Ajouté par webmaster

Je ne peux pas pactiser avec tout ça (...) C'est tout ou rien (...) Pourquoi se mentir? Il faut trancher dans le vif, il n'y a pas d'autre moyen (...), N. SARRAUTE, le Planétarium, p. 107.

Ajouté par webmaster

Il ne suffirait pas de dire qu'une proposition est évidente si -un homme qui la pense ne peut douter qu'elle soit vraie; car cette impossibilité de douter peut être particulière à son état mental (aliénation, passion, préjugé, éducation, etc.); et le langage usuel distingue avec raison ce qui -paraît évident (à un individu) et ce qui l'-est effectivement (pour tout esprit)., LALANDE, art. -Évidence.

Ajouté par webmaster

Il n'en faut point douter, elles sont achevées., MOLIèRE, les Précieuses ridicules, IV.

Ajouté par webmaster

(...) ne faites jamais la folie de douter de vous-même. Il faut croire en soi., André SUARèS, Trois hommes, «Ibsen», V, p. 133.

Ajouté par webmaster

Il ne faut point douter qu'il fera ce qu'il peut., MOLIèRE, l'Étourdi, II, 7.

Ajouté par webmaster

Ah! l'on me recommande le sacrifice et le renoncement, je dois prendre garde à tout ce que je fais, il faut que je me casse la tête sur le bien et le mal, sur le juste et l'injuste, sur le -fas et le -nefas. Pourquoi?, HUGO, les Misérables, I, I, VIII.

Ajouté par webmaster

.1 Douter de tout ou tout croire, ce sont deux solutions également commodes, qui l'une et l'autre nous dispensent de réfléchir., H. POINCARÉ, la Science et l'Hypothèse, p. 2.

Ajouté par webmaster

Pourquoi existe-t-il tant de mal, tout étant formé par un Dieu que tous les théistes se sont accordés à nommer -bon?, VOLTAIRE, Dict. philosophique, Pourquoi (les).

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

Pourquoi ne faut-il pas douter de tout ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo