NoCopy.net

POURQUOI LA NOTION DE SOCIETE EN DEVENIR EST-ELLE CONTRADICTOIRE ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Pourquoi peut-on parfois désirer l'inconscien ... A-t-on le droit de renoncer à sa liberté ? >>


Partager

POURQUOI LA NOTION DE SOCIETE EN DEVENIR EST-ELLE CONTRADICTOIRE ?

Echange

Aperçu du corrigé : POURQUOI LA NOTION DE SOCIETE EN DEVENIR EST-ELLE CONTRADICTOIRE ?



Publié le : 14/3/2004 -Format: Document en format HTML protégé

POURQUOI LA NOTION DE SOCIETE EN DEVENIR EST-ELLE CONTRADICTOIRE  ?
Zoom

       La société est le regroupement d'hommes ayant des intérêts communs, le premier ayant été de se défendre des agressions de la Nature et de prolonger l'espèce humaine. En effet, l'homme avait remarqué qu'en groupe il possédait plus de chance de survivre et même de vivre plus sereinement, que livré seul à lui-même dans un environnement sauvage. Saint Simon, un philosophe sociologue de la fin du 17ème s., a développé l'idée de « société en devenir « où il milita en faveur d'une société industrielle dont les destinées seraient confiées aux savants, aux entrepreneurs et aux artistes. De plus, critiquant les dirigeants politiques, les ecclésiastiques et les propriétaires fonciers, il les considérait comme des manipulateurs se faisant passer pour des « hommes bons «, ils ne pensaient en fait qu'à leurs propres intérêts. Il critiquait déjà la base du capitalisme, la propriété, constatant qu'elle servait que les intérêts des aristocrates. Ainsi pour lui la mutation de la société serait une société sans les gouverneurs, qui ne serait plus sous la détention de l'Église et des riches « oisifs «.

         Ainsi ce modèle inspira le socialisme moderne que Marx reprendra plus tard, le concept de société gouvernée par des grands penseurs est également, sous un certain angle, non sans rappeler l'idée de rois philosophes que Platon développa. Cependant, une certaine opposition est décelable entre ces deux penseurs dans le fait que si les rois sont philosophes, ils sont tout de même rois, la société est un groupement d'individus basé sur une hiérarchie, elle nécessite pour son organisation des gouvernants et des gouvernés pour posséder une certaine cohésion. Or si l'on accepte qu'il y ait des gouverneurs, on accepte qu'il y ait des hommes de pouvoirs et ces hommes de pouvoirs, de par leur nature humaine, vont forcément agir dans leurs propres intérêts, théorie établie par Freud, et chose que Saint Simon reproche à ses hommes de pouvoirs.

         On arrive donc à une notion qu'il faudra nuancer, de par ses ambiguïtés, d'un côté établir l'évolution de cette « société en devenir « en tant que révolution du système capitaliste au profit du prolétariat, et d'un autre la remise en question totale du terme de société qui trouve son sens dans la hiérarchie établie qu'elle nécessite pour s'assurer une certaine cohésion: Une société sans hommes de pouvoirs est ce toujours une société, ou ne risque-t-on pas de dériver vers l‘anarchie? Ou encore, si nous admettons une société gouvernée par des penseurs et des artistes ne risquons nous pas d'aboutir à des changements stériles et retourner au point de départ?




Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Corrigé : POURQUOI LA NOTION DE SOCIETE EN DEVENIR EST-ELLE CONTRADICTOIRE  ? Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "POURQUOI LA NOTION DE SOCIETE EN DEVENIR EST-ELLE CONTRADICTOIRE ?" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

POURQUOI LA NOTION DE SOCIETE EN DEVENIR EST-ELLE CONTRADICTOIRE ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit