NoCopy.net

Pourquoi parle-t-on ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< En quel sens peut-on dire que nos paroles nou ... Que perdrait la pensée en perdant l'écriture ... >>


Partager

Pourquoi parle-t-on ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Pourquoi parle-t-on ?



Publié le : 11/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Ce corrigé vous sera utile pour ces autres sujets voisins

Pourquoi parle-t-on ?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Pourquoi parle-t-on ?




La pensée trouve donc une origine qui n'a pas lieu dans les passions, contrairement aux autres animaux : l'homme emploie des signes linguistiques pour communiquer des pensées, et l'absence de ces signes chez les animaux montrent précisément qu'ils ne pensent pas. Plus que le critère politique, c'est donc le critère rationnel qu'il faut ici retenir pour déterminer la cause première du langage humain.     III. Parler, c'est activer autant la nature rationnelle que sociale de l'homme : car parler, c'est avant tout interagir (Habermas)   Habermas (Morale et Communication) : le langage implique nécessairement, d'une part, la nature sociale de l'homme ou, plus précisément, l'intersubjectivité dans laquelle il évolue ; et d'autre part, il implique aussi sa nature rationnelle, car parler c'est être rationnellement motivé par l'autre pour agir conjointement. Habermas oppose deux types d'activités humaines : d'une part, l'activité stratégique, qui constitue l'activité où l'on manipule l'autre, où l'on influe sur l'autre pour obtenir la continuation de l'interaction ; d'autre part, l'activité communicationnelle, où chacun est motivé rationnellement par l'autre pour agir conjointement. Le langage est donc essentiellement communication, et c'est à travers elle que les hommes parviennent rationnellement à une entente, laquelle est obtenue à la mesure de la reconnaissance intersubjective des exigences de validité. Ainsi, le langage est en lui-même porteur de socialité et de rationnalité, à partir du moment où les individus qui en prennent la charge acceptent d'entrer dans le communicationnel, c'est-à-dire dans le libre débat intersubjectif à partir duquel des accords pourront être noués, ces accords dépendant de certaines exigences de validité eux-mêmes fixés par le débat. Toute action, rendue possible par le communicationnel, est donc avant tout interaction. Parler, c'est donc interagir afin d'agir rationnellement en coordination avec les autres.     Conclusion   -La parole révèle la nature socio-politique de l'homme, puisqu'elle constitue avant tout un échange d'informations : elle suppose donc la présence d'autrui en face du sujet parlant ; le premier objet de la parole comme sa fin ultime, semble être certaines valeurs "politiques" qui assurent la cohésion sociale.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Pourquoi parle-t-on ? Corrigé de 4312 mots (soit 6 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "Pourquoi parle-t-on ?" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé
Corrigé consulté par :
  • mariesg-272521 (Hors-ligne), le 17/05/2016 é 17H21.
  • lea60-196846 (Hors-ligne), le 21/01/2013 é 21H16.
  • Om-193352 (Hors-ligne), le 03/01/2013 é 03H11.
  • zozro (Hors-ligne), le 02/11/2011 é 02H11.
  • gocrazy (Hors-ligne), le 26/01/2011 é 26H14.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    Pourquoi parle-t-on ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit