NoCopy.net

Pourquoi parle-t-on d'un "droit de savoir" ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< L'artiste est-il un technicien ? Etre libre, est-ce être autonome ? >>


Partager

Pourquoi parle-t-on d'un "droit de savoir" ?

Echange

Aperçu du corrigé : Pourquoi parle-t-on d'un "droit de savoir" ?



Publié le : 18/9/2004 -Format: Document en format HTML protégé

Ce corrigé vous sera utile pour ces autres sujets voisins

Pourquoi parle-t-on d'un
Zoom

 Pour démarrer
 
 
Si le droit se définit comme ce qui est légitime (par opposition au réel), comme ce qui peut être exigé ou réclamé, la question est la suivante : pour quelles rais...



Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Pour pouvoir consulter gratuitement ce document et

TOUCHER DES DROITS D'AUTEUR

Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

monnaie-euro-00008Publiez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents.

, nous vous prions tout simplement de faire don d'un document pour le site en cliquant sur le boutton ci-dessous :




Le corrigé du sujet "Pourquoi parle-t-on d'un "droit de savoir" ?" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

Cacher les ressources gratuites

Problématique

  •  Pour démarrer

Si le droit se définit comme ce qui est légitime (par opposition au réel), comme ce qui peut être exigé ou réclamé, la question est la suivante : pour quelles raisons se réfère-t-on à la légitimité d'un accès à la connaissance (le savoir étant, ici, absolument distinct de la science) ?

  •  Conseils pratiques

Bien entendu, approfondissez le concept de savoir, de manière à ne pas laisser échapper la richesse du sujet. Le savoir, la connaissance du réel, ne sauraient être dissociés du problème de la domination : savoir, c'est pouvoir, c'est énoncer des mots d'ordre. Soulignez l'engendrement du pouvoir par le savoir. D'où la légitimité du « droit de savoir ».

  •  Bibliographie

 Michel FOUCAULT, La volonté de savoir, NRF-Gallimard. Michel SERRES, Hermès III, Minuit.

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

Pourquoi parle-t-on d'un "droit de savoir" ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit