Pourquoi philosophe-t-on ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Qu'est-ce que la philosophie ? La philosophie est-elle libératrice ? >>


Partager

Pourquoi philosophe-t-on ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Pourquoi philosophe-t-on ?



Publié le : 21/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Pourquoi philosophe-t-on ?
Zoom

La philosophie est en quête d'unité, d'universalité, au-delà du fatras des visions partielles et plurielles du monde. Ainsi Epictète, dans ses Entretiens, nous présente-t-il la philosophie comme la recherche d'une norme commune. Il s'agit d'élaborer "un principe supérieur à l'opinion" - puisque toutes les opinions se contredisent, et qu'"il ne suffit pas qu'une chose paraisse vraie pour qu'elle le soit". (Ibidem, II, 11).

Pourquoi philosophe-t-on ? Aristote met en évidence le rôle de l’étonnement au sein de la démarche philosophique : « Ce fut l’étonnement qui poussa, comme aujourd’hui, les premiers penseurs aux spéculations philosophiques (…) Apercevoir une difficulté et s’étonner, c’est reconnaître sa propre ignorance «. (Physique, Livre IV – 384-322 av. J.-C.).
Platon et Aristote s’accordent sur ce point : on commence à philosopher en reconnaissant qu’on ne sait rien. Le savoir demande un apprentissage, il s’acquiert. Il est le fruit d’une recherche. Il faut donc se méfier, en général, des opinions, et de ceux qui s’imaginent détenir des vérités toutes faites : leurs connaissances sont bien souvent illusoires, et non fondées.

 



POURQUOI PHILOSOPHE-T-ON ?

     La philosophie est amour de la sagesse. Même elle est aussi l’effort pour acquérir une conception d’ensemble de l’univers, ou de l’universalité des choses. Ainsi la philosophie doit pouvoir s’exercer tant au niveau de la pensée que de l’action. Le philosophe sera à partir de la conception aristotélicienne de la philosophie, celui qui doit s’efforcer de trouver les principes et causes premières de toutes choses. On distingue aujourd’hui plusieurs types de sciences comme la métaphysique (science de l’être en tant qu’être), ou l’anthropologie (qui depuis Kant pose la question de la nature de l’homme). Cependant, c’est toujours la philosophie qui est capable de développer une réflexion critique sur les objets ou résultats des différentes sciences. La philosophie est toujours liée à la réflexion, à un retour du savoir sur lui-même. La question de savoir si les philosophes ont leur utilité semble indiquer qu’il y a toujours le besoin de revenir sur les idées et sur les faits, afin d’en déterminer les raisons, ainsi que leurs véritables places sur le chemin de la vérité.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Pourquoi philosophe-t-on ? Corrigé de 1900 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Pourquoi philosophe-t-on ?" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé
Corrigé consulté par :
  • clems85-219645 (Hors-ligne), le 09/11/2013 é 09H10.
  • towny-184669 (Hors-ligne), le 10/11/2012 é 10H13.
  • EddylaPerna (Hors-ligne), le 17/09/2012 é 17H15.
  • asharyne (Hors-ligne), le 07/05/2012 é 07H19.
  • Bordelais47 (Hors-ligne), le 26/10/2010 é 26H17.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    Pourquoi philosophe-t-on ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit