NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< PEUT-ON DIRE QUE, SI LES SAVANTS VISENT À DÉF ... LA CROYANCE RELIGIEUSE IMPLIQUE-T-ELLE UNE DÉ ... >>


Partager

POURQUOI LE PROGRÈS SCIENTIFIQUE N'A-T-IL PAS FAIT DISPARAÎTRE LES RELIGIONS ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : POURQUOI LE PROGRÈS SCIENTIFIQUE N'A-T-IL PAS FAIT DISPARAÎTRE LES RELIGIONS ?



Publié le : 13/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

POURQUOI LE PROGRÈS SCIENTIFIQUE N'A-T-IL PAS FAIT DISPARAÎTRE LES RELIGIONS ?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
POURQUOI LE PROGRÈS SCIENTIFIQUE N'A-T-IL PAS FAIT DISPARAÎTRE LES RELIGIONS ?




Mais il nous faut dès lors comprendre pourquoi le progrès scientifique n'a pas du tout fait disparaître les religions.Dans sa «Loi des trois États», Auguste Comte affirme que l'État théologique, historiquement premier, partage avec l'État métaphysique qui lui succède l'ambition de résoudre les problèmes concernant les causes premières et les causes finales, c'est-à-dire les questions en pourquoi et pour quoi: d'où venons-nous? où allons-nous? etc.Par contre, l'État positif ou scientifique substitue à ces interrogations initiales des questions plus modestes et locales, concernant, non plus l'origine ou la destination des êtres et du Monde, mais le fonctionnement des phénomènes: questions en comment.Les réponses apportées par la science ne concernent donc pas, a priori, les interrogations de type métaphysique: elles s'en tiennent strictement à l'univers physique.Mais dans quel domaine la science s'affirme-t-elle sous l'aspect d'un incontestable progrès ? La formule «progrès scientifique» fait problème: au sens strict, elle ne peut désigner qu'un accroissement des connaissances, incontestable, mais auquel le public a le plus souvent difficilement accès (au passage, on évoque le problème permanent de la vulgarisation scientifique). Mais les scientifiques eux-mêmes sont les premiers à souligner l'importance de leur ignorance par rapport à ce qu'ils peuvent savoir, et l'on ne doit pas oublier que l'évolution historique d'une science aboutit avant tout à y multiplier les problèmes.Comment le public perçoit-il les conséquences de ces progrès de la connaissance scientifique?


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 3242 mots (soit 5 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "POURQUOI LE PROGRÈS SCIENTIFIQUE N'A-T-IL PAS FAIT DISPARAÎTRE LES RELIGIONS ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • jus-206606 (Hors-ligne), le 28/04/2013 é 28H09.
  • fredphi (Hors-ligne), le 12/01/2011 é 12H11.
  • ptithom (Hors-ligne), le 20/10/2010 é 20H16.
  • Drey55492 (Hors-ligne), le 21/04/2010 é 21H13.
  • Emmanuel56684 (Hors-ligne), le 03/02/2010 é 03H22.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit