LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La religion et la morale ont-elles la même fi ... À quelles conditions une activité est-elle un ... >>


Partager

Pourquoi revenir sur le passé ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Pourquoi revenir sur le passé ?



Publié le : 23/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Pourquoi revenir sur le passé ?
Zoom

Il ne s'agit pas d'une question de cours sur les différentes fonctions de la mémoire et du souvenir mais de l'approfondissement d'une question qui est un reproche: elle sous-entend qu'il y a de bonnes raisons de ne pas revenir sur le passé. C'est donc que ce « retour « n'est pas anodin et correspond à un passé douloureux ou à un présent que l'on vit mal - ou encore à un avenir qui nous angoisse.

Il faudra alors examiner plus précisément les conduites par lesquelles nous revenons sur le passé : la nostalgie, le regret, le remords ont des fonctions différentes et révèlent des structures différentes de la conscience. Il importe particulièrement de ne pas en rester à la pure description mais d'analyser ces conduites pour structurer la réponse à la question « pourquoi « ?

Deux voies se présentent pour un sujet de ce genre: on peut construire un plan thématique procédant selon les différentes raisons de « revenir sur le passé «, et les discutant une par une; le risque est alors de se répéter. On peut aussi - c'est ce que nous proposons ici - construire un plan « dialectique «;la difficulté est ici de ne pas réduire le débat à une opposition sans nuance entre une tendance à revenir sur le passé et des arguments péremptoires pour condamner cette dernière, quitte à conclure que chacun fait comme il peut.



Au fond, comprendre c'est relier le présent au passé. Mais le passé n'est jamais que du présent qui n'est plus que sur le mode de l'avoir-été. En outre, il y a un présent de ce passé. Comprendre le présent, c'est l'articuler au passé qui est encore en quelque manière présent. On voit donc que la compréhension du passé et la compréhension du présent vont de pair. Il n'est guère possible de dissocier ces différentes dimensions du temps.

C - LA CONNAISSANCE DU PASSE OBSTACLE A LA COMPRÉHENSION DU PRÉSENT.

Tout n'est peut-être pas aussi simple. NIETZSCHE a bien souligné dans les Secondes considérations inactuelles ,à quel point la connaissance du passé pouvait aveugler celui qui veut comprendre le présent dans sa nouveauté, son caractère singulier. L'homme tourné vers le passé ne saurait voir ce qui est neuf dans le présent.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1233 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Pourquoi revenir sur le passé ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • Eitano (Hors-ligne), le 24/01/2012 é 24H03.
  • Eitano (Hors-ligne), le 24/01/2012 é 24H03.
  • Germain37 (Hors-ligne), le 04/10/2011 é 04H19.
  • Kiwika51330 (Hors-ligne), le 01/01/2010 é 01H17.
  • Ceelia30531 (Hors-ligne), le 22/04/2009 é 22H19.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit