LE POUVOIR SE MESURE-T-IL AU SAVOIR ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La liberté peut-elle se concevoir en dehors d ... LE SAVOIR EST-IL ESSENTIELLEMENT UN MOYEN DE ... >>


Partager

LE POUVOIR SE MESURE-T-IL AU SAVOIR ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : LE POUVOIR SE MESURE-T-IL AU SAVOIR ?



Publié le : 22/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

LE POUVOIR SE MESURE-T-IL AU SAVOIR ?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
LE POUVOIR SE MESURE-T-IL AU SAVOIR ?




Mersenne, je croirais n'y rien savoir, si je ne savais que dire comment les choses peuvent être, sans démontrer qu'elles ne peuvent être autrement ». Cette connaissance des rapports nécessaires, caractéristique de l'authentique savoir, n'est pas impliquée dans le pouvoir, tant s'en faut : à en croire J. Rostand, « à proportion que la science élargit son pouvoir, elle se tient moins assurée de son savoir ». Que si nous passons du pouvoir sur les choses au pouvoir sur les hommes et sur nous-mêmes, la réalité d'un pouvoir qui ne doit rien à un véritable savoir est plus indiscutable encore : il est une autorité naturelle et un don du commandement, une sorte de sens psychologique joint à l'art de se faire agréer, qui ne doivent rien à ce qu'on apprend dans les cours et dans les livres. On ne peut donc pas dire que tout pouvoir est conditionné par un savoir. B. Inversement, il y a diverses sortes de savoir qui ne procurent pas eux-mêmes de pouvoir. C'est le cas du savoir des spécialistes des langues mortes et plus généralement des philologues ou de ceux qui possèdent des connaissances littéraires fort étendues. L'histoire peut bien servir à l'action politique mais l'historien lui-même ne tire pas des résultats de ses recherches un pouvoir particulier. Les mathématiques, données, non sans raison, comme le type même du savoir, sont bien devenues l'instrument universel des sciences qui augmentent le pouvoir de l'homme ; mais, prises en elles-mêmes, elles ne procurent pas un pouvoir particulier à celui qui consacre sa vie à les étudier.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : LE POUVOIR SE MESURE-T-IL AU SAVOIR ? Corrigé de 737 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "LE POUVOIR SE MESURE-T-IL AU SAVOIR ?" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

LE POUVOIR SE MESURE-T-IL AU SAVOIR ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit