LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Notre existence a-t-elle un sens si l'histoir ... Les images nous parlent-elles comme les mots ... >>


Partager

Pouvons-nous penser autrui autrement qu'à partir de nous-mêmes ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Pouvons-nous penser autrui autrement qu'à partir de nous-mêmes ?



Publié le : 27/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Pouvons-nous penser autrui autrement qu'à partir de nous-mêmes ?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Pouvons-nous penser autrui autrement qu'à partir de nous-mêmes ?




Le mur qui m'en sépare est infranchissable. Je suis seul, à la rigueur, à percevoir, sentir, penser ce que je perçois, sens, pense. Je suis même impénétrable à autrui, en ce double sens que, non seulement je suis insaisissable en mon for intérieur à autrui, mais que je suis incapable, quand je le voudrais, de m'ouvrir tout entier à autrui, ce qui est le drame de toute communication. A la fois, il n'est point de connaissance qui puisse forcer ce réduit et j'en suis moi-même prisonnier. Il en est de même pour moi à l'égard de tout autre homme, qui m'échappe en tant que conscience et sujet. S'ensuit-il que je ne puisse connaître autrui qu'indirectement par une connaissance médiate et discursive, c'est-à-dire par l'intermédiaire d'un raisonnement ou n'est-il pas possible de le connaître directement de façon intuitive ? § 3. La théorie de la connaissance indirecte d'autrui et le raisonnement par analogie Cette analyse de la conscience insulaire est, d'un point de vue absolu, incontestable et, d'être humain à être humain, il reste toujours de l'incommunicable. Découle-t-il de là que je ne puisse avoir d'autrui comme lui de moi qu'une connaissance indirecte ? C'est l'opinion du sens commun, qui s'accorde avec la thèse classique que je ne puis connaître autrui que d'après moi-même.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2117 mots (soit 3 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "Pouvons-nous penser autrui autrement qu'à partir de nous-mêmes ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • kik-280911 (Hors-ligne), le 05/11/2016 é 05H14.
  • Louisemarco97-257043 (Hors-ligne), le 22/03/2015 é 22H15.
  • gregcln-243542 (Hors-ligne), le 10/12/2014 é 10H19.
  • gini (Hors-ligne), le 05/01/2012 é 05H17.
  • COco07121993 (Hors-ligne), le 10/12/2011 é 10H16.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit