NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Peut-on dire que l'homme est un "animal métap ... A quoi conduit le scepticisme ? >>


Partager

Pouvons-nous penser la matière ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Pouvons-nous penser la matière ?



Publié le : 17/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Ce corrigé vous sera utile pour ces autres sujets voisins

Pouvons-nous penser la matière ?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Pouvons-nous penser la matière ?






PENSER: Exercer une activité proprement intellectuelle ou rationnelle; juger; exercer son esprit sur la matière de la connaissance; unir des représentations dans une conscience.

MATIÈRE: * Ce en quoi les choses sont faites, par opposition à la forme. * En logique (matière d'un raisonnement) : ce qu'énoncent les termes d'un raisonnement, indépendamment des relations qu'ils entretiennent les uns avec les autres (contraire : forme). * Chez Aristote, ce qui est susceptible de recevoir une forme. * En sciences, les éléments constitutifs de la réalité physique (atomes, molécules, etc.)


Problématique : La matière d'une chose désigne le « ce en quoi » cette chose est faite ; l'ensemble de ses constituants, son « matériaux ». Ainsi définie, la matière est ce qui demeure par-delà les variations sensibles d'un être ; exemple : la tasse (objet) et la porcelaine (matière). La matière est aussi un principe d'explication de la réalité : elle s'oppose à tout ce qui est d'ordre spirituel, intellectuel ou émotionnel ; elle est par opposition aux phénomènes mentaux, ce qui se donne dans l'extériorité du monde senti sur le mode indubitable du fait. D'où le problème : en tant qu'en-deçà des phénomènes, la matière n'est pas sentie mais postulée ou spéculée, et elle peut être pensée ; mais en tant que manière d'être sensible de l'objet, la matière s'éprouve (selon le paradigme commun du toucher) : elle est irréductible à la pensée que j'en ai. C'est cette double dimension de la notion de matière qu'il convient de prendre en charge et d'éclairer : pouvons-nous penser la matière (sans contradiction) ?


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1264 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Pouvons-nous penser la matière ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • moldue (Hors-ligne), le 21/03/2012 é 21H16.
  • JorisDoug (Hors-ligne), le 18/03/2012 é 18H20.
  • Doyere63849 (Hors-ligne), le 08/04/2010 é 08H19.
  • Tibo59911 (Hors-ligne), le 03/03/2010 é 03H07.
  • Axel54980 (Hors-ligne), le 24/02/2010 é 24H06.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit