La Préface de « Cromwell »

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Qu'est-ce qu'un roman ? Le drame romantique et la couleur locale. >>
Partager

La Préface de « Cromwell »

Littérature

Aperçu du corrigé : La Préface de « Cromwell »



document rémunéré

Document transmis par : ???


Publié le : 25/3/2011 -Format: Document en format FLASH protégé

La Préface de « Cromwell »
Zoom
  • Préface : Texte qui précède une oeuvre littéraire. Lorsque l'auteur ou l'éditeur décident de faire suivre l'ouvrage de quelques pages de précisions, celles-ci composent la postface.



Matière. — La Préface de « Cromwell » ; les idées essentielles qu'elle renferme.
 

Plan proposé :

Introduction. — Circonstances dans lesquelles Victor Hugo, bien que venu plus tard que les autres au romantisme, a publié le manifeste en 1827. En voici les principales idées :

1° L'histoire de l'humanité se divise selon lui en trois phases : l'enfance du monde : lyrique ; — la jeunesse : épique ; — la maturité : dramatique. L'époque dramatique est l'époque de la vérité : drame signifie vérité.
  




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : La Préface de « Cromwell » Corrigé de 501 mots (soit 1 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "La Préface de « Cromwell »" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Il nous reste à entretenir le lecteur de notre ouvrage, de ce Cromwell (...), HUGO, Cromwell, Préface.

Ajouté par webmaster

Il est évident que ce drame -(Cromwell), dans ses proportions actuelles, ne pourrait s'encadrer dans nos représentations scéniques., HUGO, Cromwell, Préface.

Ajouté par webmaster

(...) des pédants étourdis (l'un n'exclut pas l'autre) prétendent que (...), HUGO, Préface de Cromwell.

Ajouté par webmaster

Disons-le donc hardiment. Le temps en est venu (...) Il n'y a ni règles, ni modèles (...), HUGO, Préface de Cromwell.

Ajouté par webmaster

Que de beautés pourtant nous coûtent les -gens de goût, depuis Scudéri jusqu'à La Harpe!, HUGO, Préface de Cromwell, 12.

Ajouté par webmaster

Quoi de plus invraisemblable et de plus absurde en effet que ce vestibule, ce péristyle, cette antichambre, ce lieu banal où nos tragédies ont la complaisance de venir se dérouler (...), HUGO, Cromwell, Préface.

Ajouté par webmaster

(...) des pédants étourdis (l'un n'exclut pas l'autre) prétendent que le difforme, le laid, le grotesque, ne doit jamais être un objet d'imitation pour l'art (...), HUGO, Cromwell, Préface.

Ajouté par webmaster

-(Le grotesque) s'infiltre partout, car de même que les plus vulgaires ont mainte fois leur accès de sublime, les plus élevés payent fréquemment tribut au trivial et au ridicule., HUGO, Cromwell, Préface.

Ajouté par webmaster

Cette jeune critique (...) C'est elle qui (...) nous délivrera de deux fléaux : le -classicisme caduc, et le faux -romantisme qui ose poindre aux pieds du vrai., HUGO, Préface de Cromwell, 1827.

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



La Préface de « Cromwell »

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast littérature