Les principes suprêmes de la morale vous paraissent-ils susceptibles d'une démonstration ? Si oui, dites comment vous concevez cette démonstration. Si non, pourquoi les admettre ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< D'un point de vue moral, vaut-il mieux être ... Commentez cette pensée de Leibniz : « La jus ... >>
Partager

Les principes suprêmes de la morale vous paraissent-ils susceptibles d'une démonstration ? Si oui, dites comment vous concevez cette démonstration. Si non, pourquoi les admettre ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Les principes suprêmes de la morale vous paraissent-ils susceptibles d'une démonstration ? Si oui, dites comment vous concevez cette démonstration. Si non, pourquoi les admettre ?



Publié le : 27/2/2008 -Format: Document en format FLASH protégé

	Les principes suprêmes de la morale vous paraissent-ils susceptibles d'une démonstration ? Si oui, dites comment vous concevez cette démonstration. Si non, pourquoi les admettre ?
Zoom

b) Impossibilité d'une démonstration authentique de l'Idéal moral. ? 1) Lorsqu'on s'est donné une définition du Bien absolu et lorsqu'on a rattaché l'obligation au bien, il est théoriquement possible de déduire des biens valables à titres de moyens ou des « impératifs hypothétiques ». En fait (voir critique de Kant et plus tard de Lévy-Bruhl), les moralistes, partis de conceptions différentes ou opposées du Souverain Bien, aboutissent régulièrement à ratifier sans plus la liste des devoirs et des biens déjà admise par la « conscience commune » ou la « conscience collective ». 2) Mais « on ne démontre que des jugements hypothétiques » (Goblot) ; on fait voir que si tel principe est admis, telle conséquence suit, inévitablement. Or démontrer l'Idéal moral, ce serait au contraire démontrer un jugement catégorique, c'est-à-dire qui n'a besoin de s'appuyer sur aucun principe logiquement antérieur. Exemple : on peut démontrer que certains actes sont utiles à qui poursuit le bonheur comme fin suprême ; on ne peut pas démontrer que le bonheur soit le Bien absolu, car il faudrait pour cela le réduire lui-même au rang de conséquence, c'est-à-dire, dans l'ordre pratique, au rang de moyen. (Voir Goblot, La logique des jugements de valeur). c) Cette impossibilité n'entraîne pas le scepticisme moral. ? 1) La conception d'un idéal moral résulte d'une réflexion sur la conduite, le besoin s'en fait sentir lorsque l'agent moral se surprend à douter de la valeur de son effort, lorsqu'il est tenté par le découragement. L'idéal est alors employé à titre de fondement, non à titre de principe (sens de cette distinction dans Lalande, Théories de l'induction et de l'expérimentation).


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	Les principes suprêmes de la morale vous paraissent-ils susceptibles d'une démonstration ? Si oui, dites comment vous concevez cette démonstration. Si non, pourquoi les admettre ? Corrigé de 694 mots (soit 1 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Les principes suprêmes de la morale vous paraissent-ils susceptibles d'une démonstration ? Si oui, dites comment vous concevez cette démonstration. Si non, pourquoi les admettre ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • lafleche (Hors-ligne), le 21/09/2010 à 21H12.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    - Eh fi! ne dites pas cela. - Comment, que je ne dise pas cela? - Hé non! - Et pourquoi ne le dirai-je pas? - On dira que vous ne songez pas à ce que vous dites. - On dira ce qu'on voudra; mais je vous dis que je veux qu'elle exécute la parole que j'ai donnée., MOLIèRE, le Malade imaginaire, I, 5.

    Ajouté par webmaster

    Figure (...) signifie la représentation faite sur le papier de l'objet d'un théorème, d'un problème, pour en rendre la démonstration ou la solution plus facile à concevoir (...) Les -figures en bois, gravées à côté de la démonstration, et répétées à chaque page si la démonstration en a plusieurs, sont plus commodes que les -figures placées à la fin du livre, même lorsque ces -figures sortent entièrement., Encycl. (D'ALEMBERT), art. -Figure.

    Ajouté par webmaster

    Je n'y vois rien à répondre, en effet, sinon que l'art est une démonstration dont la nature est la preuve; que le fait préexistant de cette preuve est toujours là pour justifier et contredire la démonstration et qu'on n'en peut pas faire de bonne si on n'examine pas la preuve avec amour et religion., G. SAND, François le Champi ( Démonstrateur, cit. 1).

    Ajouté par webmaster

    Les mathématiques induisent à ne tenir compte que de ce qui est prouvé; tandis que les vérités primitives, celles que le sentiment et le génie saisissent, ne sont pas susceptibles de démonstration., MËmËe DE STAëL, De l'Allemagne, I, XVIII.

    Ajouté par webmaster

    - De cette façon donc, un homme (...) est sûr de tuer son homme (...) - Sans doute. N'en vîtes-vous pas la démonstration?, MOLIèRE, le Bourgeois gentilhomme, II, 2.

    Ajouté par webmaster

    Que dites-vous de cette affaire? comment vous paraît-elle emmanchée?, MËmËe DE SÉVIGNÉ, 895, 28 juil. 1682.

    Ajouté par webmaster

    (...) vous n'entendez pas plus le mot d'impulsion que celui d'Attraction (...) Si vous ne concevez pas pourquoi un corps tend vers le centre d'un autre corps, vous n'imaginez pas plus par quelle vertu un corps en peut pousser un autre., VOLTAIRE, Éléments de la philosophie de Newton ( Impulsion).

    Ajouté par webmaster

    Le rôle d'un interviewer, c'est de forcer l'intimité; c'est de vous amener à parler de ce dont vous ne parleriez pas de vous-même. Apprendre comment vous vous portez et comportez; comment vous êtes vêtu; comment vous trouvez le moyen de vous nourrir et si vous supportez allégrement les restrictions, voilà ce que le public attend que je lui dise et vous fasse dire., GIDE, Attendu que..., p. 37.

    Ajouté par webmaster

    Oh! si vous saviez ce que c'est qu'aimer! Vous dites que vous aimez, et beaucoup de vos frères manquent de pain pour soutenir leur vie (...) Vous dites que vous aimez vos frères : et que feriez-vous donc si vous les haïssiez?, F. DE LAMENNAIS, Paroles d'un croyant, XV, p. 72-73.

    Ajouté par webmaster

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    Les principes suprêmes de la morale vous paraissent-ils susceptibles d'une démonstration ? Si oui, dites comment vous concevez cette démonstration. Si non, pourquoi les admettre ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit
    Podcast philo