NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< En quoi pouvons-nous parler d'une loi scient ... Peut-on parler de « science de la vie » ? >>


Partager

LE PROBLÈME DE L'ÂME ET DU CORPS EST-IL UN FAUX PROBLÈME ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : LE PROBLÈME DE L'ÂME ET DU CORPS EST-IL UN FAUX PROBLÈME ?



Publié le : 29/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

	LE PROBLÈME DE L'ÂME ET DU CORPS EST-IL UN FAUX PROBLÈME ?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
LE PROBLÈME DE L'ÂME ET DU CORPS EST-IL UN FAUX PROBLÈME ?




L'hypothèse du cerveau-instrument, impossible à prouver, conduirait à des conséquences étranges que Broad développe avec humour : « Supposons qu'un homme soit blessé à la tête ; avant la blessure il était d'un naturel gai et bienveillant, après il est sombre et sujet à des crises de folie homicide. Dira-t-on que la blessure n'a rien changé à son esprit toujours aimable et gai mais que le changement dans son cerveau l'oblige à manifester son enjouement en prenant un air renfrogné et sa bienveillance en attaquant les gens avec des couteaux à découper ? ' » En fait, le malade n'a sans doute pas l'impression d'avoir une âme douce et bienveillante qui s'exprimerait curieusement par la fureur homicide, mais il est furieux, tout simplement. Les rapports de l'âme et du corps n'étaient peut-être si difficiles à penser dans la philosophie classique que parce que, très arbitrairement, on avait établi préalablement entre l'âme et le corps une distinction absolue. En fait, les conceptions que la philosophie contemporaine tend à se faire du corps renouvellent complètement la question. On trouve sur ce point des remarques convergentes dans des ouvrages aussi différents que La notion de fait psychique (Blanche) ; La conscience et le corps (Ruyer) ; Être et avoir (G. Marcel) ; La phénoménologie de la perception (Merleau-Ponty) ; Variété V (Valéry). Je ne comprends pas les rapports de l'âme et du corps tant que je considère le corps comme un simple objet dans l'espace que je puis voir, toucher, explorer par les méthodes scientifiques. Mais ce corps purement spatial, ce corps-objet, ce n'est pas mon corps, c'est le corps d'autrui, tel que je le vois, ou c'est ce cadavre que les étudiants en médecine étudient dans la salle de dissection '. Mon propre corps n'est pas connu comme un objet mais j'éprouve de l'intérieur sa présence vivante.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1320 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " LE PROBLÈME DE L'ÂME ET DU CORPS EST-IL UN FAUX PROBLÈME ?" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit