NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Valeur et importance de la politique ? La foi et la raison (Foi, croyance et savoir) ... >>


Partager

Le problème du bon État ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Le problème du bon État ?



Publié le : 10/2/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Le problème du bon État ?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Le problème du bon État ?




3) État de droit: tout État qui s'applique à respecter la personne et à garantir les libertés individuelles. 4) Raison d'État: motif d'intérêt public invoqué par l'État pour justifier une action contraire à la loi ou à la morale. Platon et Aristote Dans un contexte où des « colonies » continuent à être fondées et où la démocratie impose l'idée que l'ordre politique est conventionnel, qu'il dépend des décisions humaines et non de l'ordre de la nature ou du décret des dieux, la question de la « meilleure des constitutions politiques », posée )par Aristote au livre IV de sa Politique, mais aussi par Platon dans La République, devient une question centrale. Mais Platon et Aristote ne répondent pas de la même façon à ce problème. Pour Aristote, qui parle de politique en réaliste, il n'y a pas une forme d'organisation politique qui soit bonne de façon absolue, indépendamment des circonstances (milieu, traditions...). Certaines circonstances peuvent rendre la démocratie plus appropriée, d'autres appelleront la monarchie. Mais dans chaque cas précis, il n'y a qu'une seule réponse possible au problème du bon Etat. Pour Platon, en revanche, l'État doit échapper à la relativité des conventions humaines et se penser en référence à un absolu et un universel exprimant l'essence du politique : une cité idéale ou callipolis (littéralement la « cité belle »). En effet, le conventionnalisme démocratique dont font preuve les sophistes (les lois sont le produit de conventions humaines librement décidées) permet au problème du bon État de se poser, mais l'empêche de se résoudre, car toutes les conventions se valent et seul le plus grand nombre décide, souvent dans l'inconstance, laquelle choisir.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 864 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Le problème du bon État ? " a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit