Le problème du désir fondamental

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Tendance et désir Qu'est-ce que l'habitude ? >>
Partager

Le problème du désir fondamental

Philosophie

Aperçu du corrigé : Le problème du désir fondamental



Publié le : 16/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Le problème du désir fondamental
Zoom

Il se propose de revenir à l'enseignement de Saint Augustin par réaction contre le laxisme des molinistes et des jésuites qui accordaient tant de pouvoir à la liberté de l'homme que plus rien ne restait à la puissance de Dieu.. Le jansénisme et son austérité morale constituèrent une véritable machine de guerre contre les jésuites et leur système rhétorique qui leur permettait de tout justifier y compris les actions morales les plus condamnables. Nous accorderons à La Rochefoucauld que les tendances biologiques fondamentales, originaires, comme la tendance alimentaire, sexuelle, sont des tendances égoïstes. En les satisfaisant, l'individu ne vise primitivement qu'à rétablir un équilibre de l'organisme. Mais à côté de ces tendances qui sont des fonctions biologiques, il en est d'autres - selon une distinction du D' Odier - qui sont des visées de valeur. Les tendances biologiques visent un objet (alimentaire, sexuel) et deviennent latentes lorsque la satisfaction est obtenue. Au contraire, les visées de valeur (amitié désintéressée, tendance esthétique, recherche de la vérité, etc) ne sont pas interrompues par leur satisfaction. Elles ne sont pas d'ailleurs susceptibles d'être réellement assouvies. Tandis qu'un amour purement sexuel ne survit guère à sa satisfaction, l'amitié se développe en s'exerçant. L'Autre est envisagé ici non comme objet, mais comme personne.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Le problème du désir fondamental Corrigé de 907 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Le problème du désir fondamental" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Ces attitudes, dans la terminologie classique étaient, elles aussi, rangées sous la rubrique des tendances; on parlait de tendance altruiste dans le premier cas, de tendance idéale dans le second exemple. Tendances égoïstes, altruistes (sympathie), idéales (recherche du beau, du vrai, du bien) constituaient trois grands chapitres dans la classification des tendances. Nous ne ferons pas aux conceptions traditionnelles une querelle de mots ; toutefois, il faut reconnaître que les «tendances» altruistes ou idéales diffèrent du tout au tout des tendances biologiques. Celles-ci visent un objet (nourriture, partenaire sexuel). « Activées» par la promesse de l'objet, elles deviennent «latentes» (d'après les termes de Pierre Janet) lorsque la satisfaction est obtenue. Celles-là au contraire ne sont pas susceptibles d'une satisfaction qui interromprait provisoirement leur exercice. C'est qu'elles visent non des objets mais des valeurs transcendantes.

Ajouté par PROF

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

L'homme se pose toute une série de problèmes métaphysiques (...) Problème de la cause efficiente première, problème des causes finales dernières, problème de la nature intime de l'être absolu, problème de la destinée qui attend et l'univers et les individus, problème de la capacité même de l'intelligence et de la valeur des méthodes humaines pour résoudre tous ces problèmes (c'est ce qu'on appelle le problème critique), voilà les questions essentielles de la métaphysique traditionnelle., A. CRESSON, les Systèmes philosophiques, p. 7-10.

Ajouté par webmaster

Trouver une forme d'association qui défende et protège de toute la force commune la personne et les biens de chaque associé, et par laquelle chacun s'unissant à tous, n'obéisse pourtant qu'à lui-même, et reste aussi libre qu'auparavant. Tel est le problème fondamental dont le Contrat social donne la solution., ROUSSEAU, Du contrat social, I, 6.

Ajouté par webmaster

«Trouver une forme d'association qui défende et protège de toute la force commune la personne et les biens de chaque associé, et par laquelle chacun, s'unissant à tous, n'obéisse pourtant qu'à lui-même, et reste aussi libre qu'auparavant.» Tel est le problème fondamental dont le -Contrat social donne la solution., ROUSSEAU, Du contrat social, I, VI.

Ajouté par webmaster

Toute cavité accordée sur une fréquence (ayant un partiel de cette fréquence) est un résonateur pour les ondes extérieures de cette fréquence. Mais le mot -résonateur est employé par les acousticiens dans un sens restreint; -lorsqu'il reçoit un son musical (fondamental+-harmoniques), le résonateur ne doit renforcer qu'un des harmoniques, pour préciser, celui qui coïncide, ou à peu près, avec son fondamental. Il faut que ses partiels ne forment pas une série harmonique et que les partiels, 2, 3... soient très éloignés du fondamental (partiel 1)., H. BOUASSE, Tuyaux et Résonateurs, p. 410.

Ajouté par webmaster

(...) la solution du grand problème d'un amoureux parfait, problème un peu plus difficile à résoudre que celui de la pierre philosophale., Th. GAUTIER, MËlËlËe de Maupin, X, p. 210.

Ajouté par webmaster

KANT: «Le problème qui consiste à déterminer d'une façon sûre et générale quelle action peut favoriser le bonheur d'un être raisonnable est un problème tout à fait insoluble.»

Ajouté par webmaster

Il y a ici un problème et je dirai même un mystère extrêmement grave. Ne nous le dissimulons pas. C'est le problème même de la déchristianisation., Ch. PÉGUY, la République..., p. 290.

Ajouté par webmaster

(...) nous voilà, avec la transposition leibnizienne du problème freudien de la libido et du symbole, au seuil du problème philosophique., P. RICOEUR, Une interprétation philosophique de Freud, -in la Nef, n° 31, p. 119.

Ajouté par webmaster

Tout le problème des perversions consiste à concevoir comment l'enfant, dans sa relation à la mère (...) s'identifie à l'objet imaginaire de ce désir en tant que la mère elle-même le symbolise dans le phallus. Le phallocentrisme produit par cette dialectique est tout ce que nous avons à retenir ici., J. LACAN, Écrits (1957-1958), p. 554-555.

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

Le problème du désir fondamental

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo