LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Le sentiment religieux implique-t-il la croya ... Est-ce faiblesse que de croire ? >>


Partager

Pourquoi le progrès scientifique n'a-t-il pas fait disparaître les religions ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Pourquoi le progrès scientifique n'a-t-il pas fait disparaître les religions ?



Publié le : 11/8/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

  • Parties du programme abordées :

- Théorie et expérience.
- La religion.

  • Analyse du Sujet : Pourquoi la marche en avant de la science n'a-t-elle pas fait disparaître les croyances religieuses, soit que celles-ci soient sans fondement, soit qu'elles soient fondées sur autre chose que la seule raison ?
  • Conseils pratiques : Un beau sujet classique sur les rapports de la science et de la religion. Réfléchissez de manière personnelle sur les limites du progrès scientifique. Montrez comment la mort ou l'irrationnel de notre existence peuvent laisser subsister des croyances qui ne se fondent pas sur la seule raison.
  • Bibliographie :

Feuerbach, L'essence du christianisme, Maspéro.
Marx, Critique de la philosophie du droit de Hegel, Éditions
sociales.
Durkheim, Les formes élémentaires de la vie religieuse, PUF.
Bergson, Les deux sources de la morale et de la religion, PUF.
Gauchet, Le désenchantement du monde, Gallimard.

  • Difficulté du sujet :**

  • Nature du sujet : classique


Connaissance scientifique et croyance religieuse ne se situent pas sur le même terrain Il faut enfin se demander si la science peut véritablement avoir un impact sur la croyance religieuse. En effet, les deux pratiques ne situent pas sur un même plan. Il est habituel de dire que la science est l'oeuvre de la raison et de l'entendement, qu'elle se fonde sur un raisonnement logique qui enchaîne les arguments de manière déductive ou inductive. De plus, la science est de l'ordre de la vérité démontrable. Or, il en est pas de même pour la croyance religieuse.  Le dieu de la religion, comme soulignait Pascal, n'est pas le Dieu abstrait des philosophes, c'est "un dieu sensible au coeur". Pour lui, la foi relève de l'ordre de la grâce; le moyen de la croyance est alors le "coeur". " Voilà ce qu'est la foi, Dieu sensible au coeur et non à la raison."( Pensées). Saint Thomas d'Aquin affirme de même que la raison, en tant que principe de connaissance ne peut atteindre dieu et n'être d'aucun secours à la connaissance divine : "en partant des réalités sensibles, notre intellect ne peut pas parvenir à la vision de l'essence divine.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 8653 mots (soit 12 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Pourquoi le progrès scientifique n'a-t-il pas fait disparaître les religions ?" a obtenu la note de :

10 / 10

Corrigé consulté par :
  • letaz88-273361 (Hors-ligne), le 02/03/2016 é 02H07.
  • xs0404-254316 (Hors-ligne), le 09/02/2015 é 09H18.
  • fa-205871 (Hors-ligne), le 23/04/2013 é 23H15.
  • ksydu74 (Hors-ligne), le 02/04/2012 é 02H20.
  • romu08 (Hors-ligne), le 10/02/2012 é 10H10.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit