Le progrès technique modifie-t-il l'homme ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< En vous appuyant sur votre expérience person ... Peut-on parler pour ne rien dire ? >>
Partager

Le progrès technique modifie-t-il l'homme ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Le progrès technique modifie-t-il l'homme ?



Publié le : 30/10/2009 -Format: Document en format FLASH protégé

	Le progrès technique modifie-t-il l'homme	?
Zoom
  • progrès : Evolution de l'humanité ou de la civilisation vers un état supérieur. Au sens strict, ce mot implique une amélioration, un perfectionnement.
  • technique : Du grec "tecknè", "art, métier". Procédés de travail ou de production qui supposent un savoir-faire. La technique désigne aussi les applications de la science proprement dite.
  • dernier homme : Homme médiocre. Ultime produit de l'esclavage engendré par la civilisation.

On affirme volontiers que notre univers est devenu techno-scientifique, afin d'insister sur l'importance occupée par la technique. Or celle-ci, dans son développement, ne peut être neutre: elle a certainement des conséquences sur l'homme et différents aspects de son existence. Il semble évident que la technique modifie d'abord les conditions du travail humain - notamment en le facilitant- .Mais ne risque-t-elle pas d'avoir aussi des effets sur la pensée? En donnant à l'homme la preuve de son efficacité, elle transforme la conception qu'il peut avoir de lui-même. Mais d'autres transformations sont envisageables, concernant les relations de l'homme avec le réel et avec ses semblables.
 

Le progrès technique transforme les conditions de travail .En effet, le progrès de l'outillage est une quête d'efficacité. Leroi-Gourhan a montré dans Matières et technique que l'évolution des outils même élémentaires, correspond à une quête d'efficacité pour l'utilisateur : obtenir le meilleur résultat avec un minimum d'effort. L'introduction des premières machines réalise une économie d'énergie humaine en même temps qu'elle habitue à considérer la nature comme un domaine exploitable au service des humains. le perfectionnement des machines dans le secteur de l'industrie permet de produire davantage, plus rapidement, et plus régulièrement. Le progrès technique détermine une libération apparente du travailleur. Les aspects les plus mécaniques du travail sont assurés par des machines : le travailleur en est débarrassé . Sa tâche est davantage de contrôler la production par des machines que de produire lui-même. La quantité de production entraîne une diminution du temps de travail et permet la pratique de "loisirs". Mais une telle libération s'accompagne aussi d'ambigüités. Dès le XIXè siècle, les ouvriers peuvent contester l'introduction de machines techniquement plus perfectionnées car il devinent une façon d'augmenter la plus-value.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	Le progrès technique modifie-t-il l'homme	? Corrigé de 977 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Le progrès technique modifie-t-il l'homme ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • choupachoups-245131 (Hors-ligne), le 26/10/2014 à 26H19.
  • choupachoups-245131 (Hors-ligne), le 26/10/2014 à 26H19.
  • LOLA1895-219785 (Hors-ligne), le 24/11/2013 à 24H12.
  • Mizard-201221 (Hors-ligne), le 16/02/2013 à 16H09.
  • skitteur (Hors-ligne), le 13/01/2012 à 13H07.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

     

    On affirme volontiers que notre univers est devenu techno-scientifique, afin d'insister sur l'importance occupée par la technique. Or celle-ci, dans son développement, ne peut être neutre: elle a certainement des conséquences sur l'homme et différents aspects de son existence. Il semble évident que la technique modifie d'abord les conditions du travail humain - notamment en le facilitant- .Mais ne risque-t-elle pas d'avoir aussi des effets sur la pensée? En donnant à l'homme la preuve de son efficacité, elle transforme la conception qu'il peut avoir de lui-même. Mais d'autres transformations sont envisageables, concernant les relations de l'homme avec le réel et avec ses semblables.
     

    Le progrès technique transforme les conditions de travail .En effet, le progrès de l'outillage est une quête d'efficacité. Leroi-Gourhan a montré dans Matières et technique que l'évolution des outils même élémentaires, correspond à une quête d'efficacité pour l'utilisateur : obtenir le meilleur résultat avec un minimum d'effort. L'introduction des premières machines réalise une économie d'énergie humaine en même temps qu'elle habitue à considérer la nature comme un domaine exploitable au service des humains. le perfectionnement des machines dans le secteur de l'industrie permet de produire davantage, plus rapidement, et plus régulièrement. Le progrès technique détermine une libération apparente du travailleur. Les aspects les plus mécaniques du travail sont assurés par des machines : le travailleur en est débarrassé . Sa tâche est davantage de contrôler la production par des machines que de produire lui-même. La quantité de production entraîne une diminution du temps de travail et permet la pratique de "loisirs". Mais une telle libération s'accompagne aussi d'ambigüités. Dès le XIXè siècle, les ouvriers peuvent contester l'introduction de machines techniquement plus perfectionnées car il devinent une façon d'augmenter la plus-value.

     

    Il doit aller au devant des abus. Tous les possibles demeurent une fois que l'action s'est produite. Il faut que les conséquences des actions soient voulues. Il faut pour cela que des principes soient voulus pour que les conséquences soient voulues. Il faut donner à l'agir humain une dimension de volonté et qu'elle soit au principe de ses réalisations. Car la réalité humaine correspond à quelque chose de non- voulu. L'agir a pris des dimensions cosmologiques. La menace des civilisations technologiques repose sur l'idée que la technologie domine aussi l'homme comme elle domine la nature. C'est l'étant dans sa totalité qui est menacé. Jonas prône l'heuristique de la peur. La peur détecte la menace, il faut faire la preuve que ce pressentiment est fondé. Il faut avoir une intelligence de la peur, et connaître ses vraies faces. On doit se prémunir par avance. Le problème est qu'il n'y a pas de principes éthiques sans menace…risque de cercle herméneutique.

    Ajouté par PROF

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    LA TECHNIQUE ET LE PROGRÈS "Plus le niveau de la technique est élevé, plus les avantages que peuvent apporter des progrès nouveaux diminuent par rapport aux inconvénients." Simone Weil, Oppression et liberté, 1934.

    Ajouté par webmaster

    (...) le progrès est à distance de l'homme et n'a plus de sens pour l'homme individuel, car les conditions de la perception intuitive du progrès par l'homme n'existent plus; ce jugement implicite, très près des impressions kinesthésiques et de cette facilitation du dynamisme corporel, qui servait de base à la notion de progrès au XVIIIËe siècle, disparaît, sauf dans les domaines d'activité où le progrès des sciences et des techniques apporte, comme au XVIIIËe siècle, une extension et une facilitation des conditions individuelles d'action et d'observation (médecine, chirurgie)., Gilbert SIMONDON, Du mode d'existence des objets techniques, p. 116.

    Ajouté par webmaster

    On appelle progrès technique l'accroissement du volume de la production obtenue au moyen d'une quantité fixe de matière première ou de travail humain., Jean FOURASTIÉ, le Grand espoir du XXËe siècle, -in FOULQUIÉ, Dict. de la langue philosophique, art. -Progrès.

    Ajouté par webmaster

    LA TECHNIQUE ET L'HOMME "Quand nous considérons la technique comme quelque chose de neutre, c'est alors que nous lui sommes livrés de la pire façon : car cette conception, qui jouit aujourd'hui d'une faveur toute particulière, nous rend complètement aveugles en face de l'essence de la technique." Heidegger, La Question de la technique, 1953.

    Ajouté par webmaster

    L'homme est aux prises avec la nature; sans cesse il la modifie, et sans cesse il est modifié., G.-T. RAYNAL, Hist. philosophique..., XIX, 6.

    Ajouté par webmaster

    Le progrès est le mode de l'homme. La vie générale du genre humain s'appelle le Progrès; le pas collectif du genre humain s'appelle le Progrès. Le progrès marche (...), HUGO, les Misérables, V, I, XX.

    Ajouté par webmaster

    La technique pose aussi à la recherche scientifique des problèmes très importants que celle-ci a grand intérêt à étudier et, si possible, à résoudre et dont la solution permet ensuite à la technique de faire des progrès nouveaux. Ainsi s'établit entre la science pure et la technique un fructueux échange de vues, la première fournissant à la seconde les connaissances dont elle a besoin pour commander à la nature et la seconde offrant à la première des sujets de recherches et des suggestions diverses., L. DE BROGLIE, Physique et Microphysique, p. 237.

    Ajouté par webmaster

    Je ne partage point la croyance à un progrès indéfini, quant aux Sociétés; je crois aux progrès de l'homme sur lui-même., BALZAC, Avant-propos, Pl., t. I, p. 12.

    Ajouté par webmaster

    « Historiquement, la technique a précédé la science, l'homme primitif a connu des techniques. » Jacques Ellul, La Technique ou l'Enjeu du siècle, 1954.

    Ajouté par webmaster

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    Le progrès technique modifie-t-il l'homme ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit
    Podcast philo