NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Notre nature nous indique-t-elle ce que nous ... Y a-t-il un progrès dans l'art ? >>


Partager

La propriété est-elle un fait de nature ou un fait de culture ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : La propriété est-elle un fait de nature ou un fait de culture ?



Publié le : 8/2/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

La propriété est-elle un fait de nature ou un fait de culture ?
Zoom

Avant de poser la question de l’origine de la propriété il faut tenter, de prime abord, de savoir ce que recouvre cette notion. La propriété exprime une relation entre un être humain et une chose, nous parlons par exemple de la propriété immobilière. Elle se différencie de la simple possession dans la mesure où, à la différence de cette dernière, la propriété est un droit qui doit être respecté par autrui sans quoi il commet un acte injuste et répréhensible par la loi. La question dans un second temps touche à la nature profonde de la propriété, est-elle innée ou au contraire naît-elle avec l’état civil ? Nous avons lié la propriété à la règle de justice fondant son respect par autrui. Nous pouvons approfondir cette relation entre la propriété et la justice en inscrivant la première dans un contexte social. La propriété n’est en effet garantie que dans l’état civil. Si elle porte sur des objets (maison, voiture, terrain…) ne porte-t-elle que sur des objets ? Y a-t-il une propriété de soi ? La conception élargie de la propriété la rapproche de la notion de propre. Si l’individu peut être propriétaire de lui-même, considérer la propriété comme étant un fait de culture peut-il être remis en cause ? En effet ce qui nous est propre, ce qui constitue notre identité, nous appartient et cela de manière essentielle. Notre personnalité ne pourrait donc pas dépendre de l’état civil, elle nous reviendrait et cela naturellement. Pour démêler l’ambiguïté de la notion de propriété il nous faudra procéder en trois étapes. La première se pose la question suivante : La propriété est-elle positive ? La deuxième établit une acception élargie de la propriété en soulignant son caractère naturel. Enfin la troisième aborde la question de la naturalité à partir d’un autre point de vue.


1) La propriété privée comme donnée de la nature humaine.

2) La propriété est conventionnelle.

3) Propriété et héritage culturel.



Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2253 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "La propriété est-elle un fait de nature ou un fait de culture ? " a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • paupau-279461 (Hors-ligne), le 12/10/2016 é 12H13.
  • mae27-268534 (Hors-ligne), le 17/12/2015 é 17H16.
  • STEF71-268423 (Hors-ligne), le 16/12/2015 é 16H09.
  • John -202122 (Hors-ligne), le 22/02/2013 é 22H01.
  • Alexia-202103 (Hors-ligne), le 21/02/2013 é 21H22.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit