Puis-je appeler beau ce qui ne plaît qu'à moi ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La raison exige-t-elle que nous nous défassio ... Faut-il toujours lever les masques ? >>
Partager

Puis-je appeler beau ce qui ne plaît qu'à moi ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Puis-je appeler beau ce qui ne plaît qu'à moi ?



Publié le : 17/3/2009 -Format: Document en format FLASH protégé

Puis-je appeler beau ce qui ne plaît qu'à moi  ?
Zoom
  • beau : 1. Norme permettant le jugement esthétique ; cf. valeur. 2. Sens concret : objet du jugement esthétique ; ce qui provoque une émotion esthétique par l'harmonie des formes, l'équilibre des proportions. 3. (Par ext.) Ce qui suscite une idée de noblesse, de supériorité morale (un beau geste). 4. Pour KANT, le jugement de goût ne détermine pas son objet en le pensant sous un concept universel, puisqu'il porte toujours sur un cas parti­culier ; c'est un jugement réfléchissant dont l'universalité réside dans l'accord des sujets ; c'est pourquoi le beau est défini comme « ce qui plaît universellement sans concept » ; « la beauté est la forme de la finalité d'un objet en tant qu'elle est perçue en lui sans représentation d'une fin. »

 

Une première piste peut consister à développer l’idée d’une valeur relative du beau, qui dépend directement de l’agrément que nous cause, individuellement, l’objet que nous observons. Cette idée se renforce avec la prise en compte par Hume de l’utilité d’un objet dans le cadre du jugement sur sa beauté : le beau serait donc fruit d’un rapport personnel entre un objet et un sujet, ce sujet prenant en compte l’agrément et l’utilité de cet objet pour lui, et pour lui seul.

 



Cependant, ni moi ni cet autre ne pouvons dire que cette musique en elle-même est ou n'est pas désagréable, puisque le caractère agréable ou non n'est pas une qualité en soi de la musique mais n'existe que dans sa relation à une sensibilité. Mon sentiment est donc juste (je sens bien ce que je sens) mais celui de l'autre est également juste (il sent bien ce qu'il sent).Hume donne un exemple, le sentiment du beau: la beauté n'est pas une qualité des choses (elle n'est pas dans les choses), elle est la manière dont j'éprouve les choses, elle est une émotion chez moi à propos d'une chose. Aucun jugement de beauté ne peut donc prétendre à l'universalité. (Cf. la contradiction que Kant apportera à la thèse de Hume....    

* La distinction entre le beau, absolu, et l'agrément, relatif, du point de vue du jugement   Kant, Critique de la faculté de juger   « Pour ce qui est de l'agréable chacun se résigne ce que son jugement, fondé sur un sentiment individuel, par lequel il affirme qu'un objet lui plaît, soit restreint à sa seule personne. Il admet donc quand il dit : le vin des Canaries est agréable, qu'un autre corrige l'expression et lui rappelle qu'il doit dire : il m'est agréable ; il en est ainsi non seulement pour le goût de la langue, du palais et du gosier, mais aussi pour ce qui plaît aux yeux et aux oreilles de chacun. L'un trouve la couleur violette douce et aimable, un autre la trouve morte et terne ; l'un préfère le son des instruments à vent, l'autre celui des instruments cordes. Discuter à ce propos pour accuser d'erreur le jugement d'autrui, qui diffère du nôtre, comme s'il s'opposait à lui logiquement, ce serait folie ; au point de vue de l'agréable, il faut admettre le principe : à chacun son goût (il s'agit du goût des sens).


  • I) Le plaisir du Beau est essentiellement subjectif.

a) Le sentiment du beau n'est pas un jugement de connaissance.
b) C'est librement que je dis d'une chose qu'elle est belle.
c) La faculté de juger le Beau, c'est le goût.

  • II) Il ne faut pas confondre le Beau et l'Agréable.

a) Le goût esthétique n'est pas relatif.
b) Le beau ne peut pas me plaire.
c) Le jugement de gout est désintéressé.

.../...



Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Puis-je appeler beau ce qui ne plaît qu'à moi  ? Corrigé de 3332 mots (soit 5 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Puis-je appeler beau ce qui ne plaît qu'à moi ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • vicvic-233834 (Hors-ligne), le 17/03/2014 à 17H15.
  • yozgat66-233521 (Hors-ligne), le 14/03/2014 à 14H15.
  • ll-233304 (Hors-ligne), le 12/03/2014 à 12H12.
  • flora-233234 (Hors-ligne), le 11/03/2014 à 11H18.
  • florine76-206658 (Hors-ligne), le 28/04/2013 à 28H14.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    , § 9). Le jugement: "c'est beau" prétend à l'universalité. En effet, le jugement qui déclare une chose agréable est subjectif, relatif à la personnalité de chacun. J'admets fort bien que le goût des sens puisse varier d'une personne à l'autre. Pour l'un la couleur violette est douce et aimable, pour l'autre elle est morte et éteinte. L'un aime le son du violon, l'autre préfère celui du piano. En ce qui concerne l'agréable, je tolère que le goût d'autrui puisse différer du mien. Il en va autrement du beau. Il ne viendrait à l'esprit de personne de dire: "cet objet est beau pour moi". Si je qualifie une chose belle, c'est précisément pour signifier que quiconque la juge esthétiquement devrait la trouver belle. En pareil cas, le principe: "à chacun selon son goût" ne vaut rien et jamais. Je vais même jusqu'à dénier le goût à celui qui juge autrement que moi. Mon jugement: "c'est beau" prétend donc à l'universalité.

    Ajouté par PROF

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    • KANT: "Le jugement de goût est un jugement dont le principe déterminant ne peut être que subjectif."
    • KANT: "Ce que je nomme agréable produit effectivement en moi du plaisir. Mais l'on pense que le beau possède une relation nécessaire à la satisfaction."
    • KANT: "Le jugement de goût prétend obtenir l'adhésion de tous; et celui qui déclare une chose belle estime que chacun devrait donner son assentiment à l'objet considéré et aussi le déclarer comme beau."
    Gilles me plaît, me disais-je, parce qu'il est vacant, à la fois vacance et vacuité. Puis Gilles me plaît, mais il est vide. Maintenant : Gilles est vide mais il me plaît., Jacques LAURENT, les Bêtises, p. 109.

    Ajouté par webmaster

    Un soleil, une lumière, que faute de mieux je ne puis appeler que jaune, jaune soufre pâle, citron pâle or. Que c'est beau le jaune!, VAN GOGH, Lettres à son frère Théo, -in CLARAC, I, p. 83.

    Ajouté par webmaster

    Il y a trois dessins : d'abord l'absolu du beau : le Phidias; puis le dessin italien de la Renaissance : les Raphaël, les Léonard de Vinci; puis le dessin -rengaine... encore beau, mais avec des indications, des appuiements, des soulignements de choses qui doivent être perdues dans la ligne (...), Ed. et J. DE GONCOURT, Manette Salomon, p. 137.

    Ajouté par webmaster

    Je ne puis appeler travail cet affairement..., GIDE, Journal, 4 oct. 1928.

    Ajouté par webmaster

    KANT: «Le beau plaît universellement sans concept.»

    Ajouté par webmaster

     Le beau est ce qui plaît universellement sans concept. Kant, Emmanuel

    Ajouté par webmaster

    Le beau est ce qui plaît universellement sans concept. [ ] Kant, Emmanuel

    Ajouté par webmaster

    Le beau est ce qui plaît universellement sans concept. Kant, Emmanuel

    Ajouté par webmaster

    Il y avait la semaine des exercices, puis celle des prières avec lecture de la bible, puis celle du jardinage, puis celle du piano et du chant, ça c'était atroce, puis une semaine rien qu'à traînailler et flemmasser, aucune ténacité., S. BECKETT, Têtes-mortes, p. 12.

    Ajouté par webmaster

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    Puis-je appeler beau ce qui ne plaît qu'à moi ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit
    Podcast philo