LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< D'où vient la force des préjugés ? Démontre-t-on pour convaincre ou pour établir ... >>


Partager

Puis-je être libre en vivant une passion ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Puis-je être libre en vivant une passion ?



Publié le : 16/2/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Ce corrigé vous sera utile pour ces autres sujets voisins

Puis-je être libre en vivant une passion ?
Zoom

POUR DÉMARRER

Est-il possible d'accéder à une capacité d'autodétermination et à une autonomie de choix en expérimentant une passion, c'est-à-dire une affection durable de la conscience, si puissante qu'elle s'installe à demeure et se fait centre de tout ? Ne suis-je pas, dès lors, sous le joug de cette affection ? La question posée semble donc a priori énigmatique.

CONSEILS PRATIQUES

N'oubliez pas que toute une tradition classique (le stoïcisme, etc.) voit dans la passion un phénomène subi et passif. La liberté ne consiste-t-elle pas à s'assurer la maîtrise des passions ? Au contraire, Sartre assure que nous sommes entièrement libres dans nos passions. La liberté n'est pas seulement fille de la raison. Par ailleurs, la passion permet parfois de mener à bien une oeuvre. Donc elle n'exclut pas la liberté.

 



3 - J'entends par Affections les affections du Corps par lesquelles la puissance d'agir de ce Corps est accrue ou diminuée, secondée ou réduite, et en même temps les idées de ces affections.   Quand nous pouvons être la cause adéquate de quelqu'une de ces affections, j'entends donc par affection une action ; dans les autres cas, une passion. «   SPINOZA.   Définir la passion, c'est, pour Spinoza, comprendre les rapports de l'homme à son âme, à son corps et au monde. La passion est un phénomène qui nous affecte, dont notre âme et notre corps pâtissent, parce que nous ne pouvons en discerner l'origine clairement et distinctement (c'est-à-dire avec évidence). En d'autres termes, la passion se manifeste par des idées confuses sur elle-même. Plus précisément, elle résulte d'un décalage (une « inadéquation «) entre l'homme et la totalité du monde (Dieu) : la passion est un refus de l'ordre naturel des événements, des enchaînements inéluctables qui nous déterminent. Ainsi, par exemple, l'homme qui s'emporte contre une situation donnée (la perte d'un objet auquel il tenait, la mauvaise conduite d'une autre personne, l'échec d'une ambition, etc.) ne le fait que par ignorance de la chaîne des causes et des effets qui ont nécessairement conduit à cette  situation. Il subit le monde corporel sans ramener ce qui lui arrive à Dieu (c'est-à-dire à l'ordre global de la nature).




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 4503 mots (soit 7 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Puis-je être libre en vivant une passion ? " a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • jmel (Hors-ligne), le 11/11/2010 é 11H14.
  • Amaury (Hors-ligne), le 11/11/2010 é 11H10.
  • CaptainKiwi (Hors-ligne), le 03/11/2010 é 03H17.
  • eric49138 (Hors-ligne), le 27/10/2010 é 27H09.
  • Steephanie56595 (Hors-ligne), le 03/02/2010 é 03H17.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit