La puissance actuelle de la technique est-elle une cause de désespoir ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La psychanalyse est-elle une science dangere ... La puissance de choix exclut-elle le soumiss ... >>
Partager

La puissance actuelle de la technique est-elle une cause de désespoir ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : La puissance actuelle de la technique est-elle une cause de désespoir ?



Publié le : 9/10/2005 -Format: Document en format FLASH protégé

	La puissance actuelle de la technique est-elle une cause de désespoir  	?
Zoom
  • puissance : Faculté de produire un effet, capacité; la force ou le caractère qui en résulte. Capacité, pouvoir (de faire, de devenir quelque chose) Pouvoir d'exercer de l'influence, d'imposer son autorité (sur quelqu'un, quelque chose)
  • technique : Du grec "tecknè", "art, métier". Procédés de travail ou de production qui supposent un savoir-faire. La technique désigne aussi les applications de la science proprement dite.

Bien malin celui qui saurait aujourd'hui faire un point à la fois global et précis des progrès techniques qui concernent notre époque. Lorsque Descartes projetait de rendre les hommes « comme maîtres et possesseurs de la nature » (Discours de la méthode), il engageait notre civilisation vers toujours plus de savoir technique. Descartes voyait en celui-ci la possibilité pour l'espèce humaine de s'affranchir des contraintes et nécessités naturelles. Nous sommes aujourd'hui pleinement inscrit dans ce processus culturel (volonté de maîtrise de la nature). C'est en effet au regard de nos outils actuels (téléphone portable, ordinateur, réseau internet, voiture, avion...) que l'on peut confirmer le projet cartésien comme effectif. Et même croissant puisque l'innovation technique recueille toute notre attention et toute notre attente.

Seulement cette source d'espoir (dont la progression technique médicale est sans doute la plus forte)

ne produit-elle pas son contraire lorsque nous abordons les problèmes éthiques majeurs que posent certaines avancées techniques ? Le génie génétique, le nucléaire, l'impact des progrès multiples (industries pétrolières, automobiles, métallurgie, sidérurgie...) sur notre environnement naturel, ne font que confirmer un effet négatif sur nos consciences. Elles semblent même le plus souvent dépassées par la vitesse et le foisonnement des évolutions techniques.

Peut-on, dès lors, avoir une vision adéquate du pouvoir effectif qu'exerce la progression technique sur l'homme d'aujourd'hui ?

L'actualité du progrès technique ne remet-elle pas en question les attentes que l'humanité lui conférait ?

L'humanité n'est-elle pas devenue l'esclave de la technique ?

 



II. Nos espoirs envers la technique semblent destitués par son règne actuel. Il suffit de jeter un simple coup d'oeil sur les actualités pour s'apercevoir des impacts inquiétants de la civilisation humaine sur l'environnement, sur l'intégrité de notre planète. Nombreux sont les discours alarmistes sur les conséquences (à court et à long terme) de nos habitudes de vie : pollution, destruction de la couche d'ozone, réchauffement planétaire... Cela entraîne bien évidemment une inquiétude et même un certain malaise dans la culture que Freud entrevoyait déjà. Il considérait que le processus même de civilisation, dont la technique est un des facteurs les plus importants, comportait les germes de ce malaise. Être citoyen aujourd'hui implique en effet plus de renonciations et de frustrations (pulsionnelles) que de satisfactions pleines (sociales, culturelles, intellectuelles). Freud, dans Malaise dans la culture, montre en quoi les efforts de sublimation (dépasser sa frustration par l'intermédiaire de différents supports tels qu' artistiques, sportifs, intellectuels...) du citoyen sont déséquilibrés par rapport à son lot conséquent de frustrations quotidiennes. Dès lors le processus de civilisation trouve sa limite dans l'incapacité à satisfaire tous ses membres.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	La puissance actuelle de la technique est-elle une cause de désespoir  	? Corrigé de 2183 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " La puissance actuelle de la technique est-elle une cause de désespoir ?" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
Corrigé consulté par :
  • theop-218974 (Hors-ligne), le 04/11/2013 à 04H21.
  • Philosophe54 (Hors-ligne), le 09/01/2012 à 09H21.
  • Romain47078 (Hors-ligne), le 25/11/2009 à 25H15.
  • Kirm21672 (Hors-ligne), le 02/02/2009 à 02H16.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Cette technique de densification demande des presses de grande puissance; elle exige en effet des pressions de l'ordre de 100 à 200 kg/cm² réparties sur toute la surface du bloc à densifier., Jean-Claude REGGIANI, Industries et Commerce du bois, p. 112.

    Ajouté par webmaster

    l'esprit est une puissance de prêter à une circonstance actuelle les ressources du passé et les énergies du devenir. Mélange (1939) Valéry, Paul

    Ajouté par webmaster

    Elle en a comme puissance législative, comme puissance exécutive, comme puissance armée pour la defense de l'état? ? Étienne Bonnot de Condillac, le Commerce et le Gouvernement considérés relativement l'un à l'autre, vol. 1

    Ajouté par webmaster

    .1 Quant à l'expression «milieu technique», elle peut se contester. Il est plus correct et plus exact de parler d'un -milieu urbain que d'un milieu technique. C'est dans et par la ville que la technique entre dans la société et qu'elle produit un «milieu»., Henri LEFèBVRE, la Vie quotidienne dans le monde moderne, p. 98.

    Ajouté par webmaster

    Quant à l'expression «milieu technique», elle peut se contester. Il est plus correct et plus exact de parler d'un -milieu urbain que d'un milieu technique. C'est dans et par la ville que la technique entre dans la société et qu'elle produit un «milieu»., Henri LEFEBVRE, la Vie quotidienne dans le monde moderne, p. 98.

    Ajouté par webmaster

    .1 Deux régimes de désespoir : le désespoir doux, la résignation active («Je vous aime comme il faut aimer, dans le désespoir»), et le désespoir violent : un jour, à la suite de je ne sais quel incident, je m'enferme dans ma chambre et j'éclate en sanglots : je suis emporté par une vague puissante, asphyxié de douleur; tout mon corps se raidit et se révulse (...), R. BARTHES, Fragments d'un discours amoureux, p. 59.

    Ajouté par webmaster

    Alain • "On a fait l'arc, le treuil et la voile sans savoir assez ce qu'on faisait. […] On a souvent remarqué que nos lointains ancêtres avaient une technique fort avancée avec des idées d'enfants. Nos descendants diront à peu près la même chose de nous […] ; mais, en nous comme en eux, il y a toujours une point de puissance qui est en avance sur le savoir." > Alain, La technique contre l'esprit, 3 novembre 1932, in Propos, Gallimard, coll. Pléiade, t. I, p. 1102.

    Ajouté par webmaster

    LA TECHNIQUE ET L'HOMME "Quand nous considérons la technique comme quelque chose de neutre, c'est alors que nous lui sommes livrés de la pire façon : car cette conception, qui jouit aujourd'hui d'une faveur toute particulière, nous rend complètement aveugles en face de l'essence de la technique." Heidegger, La Question de la technique, 1953.

    Ajouté par webmaster

    Pour ne pas avouer l'amoindrissement de territoire et de puissance que nous devons à Bonaparte, la génération actuelle se console en se figurant que ce qu'il nous a retranché en force, il nous l'a rendu en illustration., CHATEAUBRIAND, Mémoires d'outre-tombe, t. IV, p. 63.

    Ajouté par webmaster

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    La puissance actuelle de la technique est-elle une cause de désespoir ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit
    Podcast philo