La Pulsion de mort

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Le Narcissisme Que sont les Pulsions ? >>


Partager

La Pulsion de mort

Philosophie

Aperçu du corrigé : La Pulsion de mort



Publié le : 4/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

La Pulsion de mort
Zoom

 

Du latin pulsio, « action de pousser «. Chez Freud, poussée, force à la limite du somatique et du psy­chique, faisant tendre l'organisme vers un but et exigeant satisfaction.

Freud pose l'existence de pulsions de vie (pulsions sexuelles et d'autoconservation) et de pulsions de mort.

 



Notre perspective, en tant qu'elle se doit d'être philosophique, doit être celle à la fois d'une explicitation d'une telle hypothèse mais aussi et surtout, voire plus profondément, d'une recherche de signification. Il faut ainsi comprendre ce que signifie, ce que traduit de manière profonde et essentielle, cette hypothèse freudienne d'une pulsion de mort (celle qui témoigne de Thanatos).  

Problématique              

Il s'agit donc de se demander pourquoi et comment une telle hypothèse de la pulsion de mort comme appartenant au domaine de la psychologie - et a fortiori de la psychanalyse - peut être intéressante et féconde pour une recherche philosophique portant sur la nature de l'homme ? Comment définir une telle pulsion, quel en est le mécanisme, et a fortiori, quelle signification proprement philosophique accordé à une telle hypothèse psychologique ?  

Plan  

I-                   L'explicitation du concept hypothétique de pulsion de mort     ·         Dans la première topique freudienne, la violence est expliquée à partir de la théorie du refoulement. Si les conflits psychiques sont liés à l'affrontement entre la volonté consciente et les tendances inconscientes, le fait de refouler un désir dans l'inconscient créé de la répression. Or la ré-pression du désir n'est pas entièrement résolue par son ex-pression dans le rêve. Nous savons que les réactions émotionnelles de l'état de veille ex-priment souvent de manière violente ce qui est réprimé, mais d'une manière si inconsciente que cela ne suffit pas à déloger la racine de la frustration. Il y a une relation intime entre la violence et la frustration. L'explosion émotionnelle de la violence manifeste brutalement la frustration.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : La Pulsion de mort Corrigé de 2571 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "La Pulsion de mort" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

À la fin de sa vie, Freud, lorsqu'il s'est finalement arrêté sur la désignation des deux pulsions fondamentales qui se partagent selon lui l'espace de la psyché humaine, la pulsion sexuelle (la libido) et la pulsion de mort, s'est souvenu du vieil Empédocle et il les a nommément rapportées à l'Amitié et à la Haine. 

Car, même si les pulsions de la psychanalyse ne sont pas des forces cosmiques (mais VVilhelm Reich n'hésitera pas, quant à lui, à revenir à cette espèce de mythologie), il n'en reste pas moins vrai qu'elles sont, aux yeux de Freud, des réalités objectives et non de simples représentations personnelles.

Citations

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

La Pulsion de mort

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit