NoCopy.net

Quel rapport la politique entretient-elle avec la morale ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Les hommes sont-ils naturellement sociables ? La politique n'est-elle qu'un simple savoir-f ... >>


Partager

Quel rapport la politique entretient-elle avec la morale ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Quel rapport la politique entretient-elle avec la morale ?



Publié le : 11/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Quel rapport la politique entretient-elle avec la morale ?
Zoom

Sur cette impuissance, nous dit-il, les hommes tirent des conclusions sur la nature de la justice, contre lesquelles il s'oppose. Les philosophes, en effet, au lieu de remettre en cause la relativité des conceptions du juste et de l'injuste, ne trouvent rien de mieux que d'essayer de la légitimer, ajoutant encore plus à la confusion.L'un, confondant la justice de Dieu et le pouvoir du souverain, affirmera que « l'essence de la justice est l'autorité du législateur » et que c'est lui, qui du haut de l'arbitraire de son bon-vouloir, décide de ce qui doit être considéré comme juste ou injuste. Tel autre affirmera que cette autorité repose sur « la commodité du souverain », sur ce qui lui agrée et constitue son intérêt propre. D'autres enfin soutiennent que la seule autorité de la justice provient de la force de la coutume, le temps et l'usage ayant ainsi force de loi. Cette forme de scepticisme moral repose sur l'idée que la raison ne nous découvre aucune justice absolue.Or, ici, les philosophes établissent, selon Pascal, un faux lien causal et concluent abusivement, de l'impuissance de la raison à déterminer les critères de la justice universelle à sa relativité fondamentale. C'est surtout la coutume qui pousse les hommes à croire de telles choses : « la coutume fait toute l'équité », croit-on, et pour cette seule raison qu'elle a été reçue par les Anciens. Justification de fait et non de droit, et c'est là tout le fondement de son autorité, à savoir l'usage, que Pascal appelle ironiquement « mystique » car il ne se laisse pas argumenter par des discours.De même que le mystique religieux ne peut discourir sur les expériences du divin qu'il éprouve, ceux qui font de la coutume le principe de la justice ne peuvent discourir sur le fondement de cette conception car, en réalité, elle n'en possède pas.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Quel rapport la politique entretient-elle avec la morale ? Corrigé de 4473 mots (soit 7 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Quel rapport la politique entretient-elle avec la morale ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • Alex6410 (Hors-ligne), le 26/05/2009 é 26H19.
  • Jean14788 (Hors-ligne), le 21/04/2009 é 21H21.
  • rikku2194 (Hors-ligne), le 16/03/2008 é 16H20.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    Quel rapport la politique entretient-elle avec la morale ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit