LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Le temps fait-il de la mort notre horizon ? Suis-je totalement transparent à moi-même ? >>


Partager

Quel rôle la conscience joue-t-elle dans la perception ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Quel rôle la conscience joue-t-elle dans la perception ?



Publié le : 11/2/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Quel rôle la conscience joue-t-elle dans la perception ?
Zoom

La perception semble être une action automatique dans l'existence humaine : nous ne réflechissons pas pour percevoir, la vision des objets se fait par exemple de façon spontanée. Cependant, il nous est possible de prendre cette perception elle-même comme objet de conscience ; et c'est par là-même que peuvent se déterminer une perception correcte ou erronée. C'est donc que la prise de conscience de notre perception joue un rôle décisif quant au statut de celle-ci... Mais de quelle manière ? La conscience est-elle réellement constituante de notre perception ? Où n'est-elle qu'un outil secondaire, peut-être décisif, mais néanmoins extérieur ?



-Husserl : aller plus loin encore que cette forme sensible de la conscience qu'est la perception. Percevoir, c'est aussi percevoir sous la forme "je perçois ici et maintenant". Percevoir, c'est percevoir dans l'espace et le temps, mais aussi en tant que "je", personne singulière et identique à elle-même au cours de ses perceptions (Méditations cartésiennes). Dès lors, non seulement la conscience forme la perception, mais elle l'unifie selon le lieu, l'espace et le sujet percevant. III Un rôle de sélection : Nietzsche et Bergson -Nietzsche : que la conscience forme et unifie la perception, c'est une chose ; mais elle ne constitue le fondement ultime de cette perception. Le rôle de la conscience est lui-même soumis à d'autres facteurs qui produisent eux-mêmes l'unité et la forme que semble fournir la conscience. Ainsi pour Nietzsche, toute perception est expression d'une volonté de puissance singulière ; la conscience n'est qu'une illusion qui vient recouvrir le devenir permanent de l'expression des volontés de puissance (Par-delà bien et mal). Percevoir, c'est donc essentiellement changer, se changer soi-même, ce dont la conscience ne peut rendre compte que très partiellement. -Bergson : cette partialité de la conscience est décrite par Bergson comme nécessaire. Loin d'être la forme fondamentale de la perception, qui relève plutôt pour Bergson de l'immédiateté de l'intuition, la conscience n'est qu'une rigidification spatialisée de cette perception, laquelle se joue à un stade beaucoup plus inconscient de notre psychisme.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1841 mots (soit 3 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "Quel rôle la conscience joue-t-elle dans la perception ? " a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • Oriane68167 (Hors-ligne), le 16/05/2010 é 16H10.
  • eureelien21129 (Hors-ligne), le 30/01/2009 é 30H08.
  • Luss7885 (Hors-ligne), le 19/10/2008 é 19H14.
  • Margot4796 (Hors-ligne), le 18/10/2008 é 18H12.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit