Quel est le rôle du mythe en politique ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La politique rend-elle les hommes meilleurs ... Peut-on parler de vérité dans le domaine pol ... >>
Partager

Quel est le rôle du mythe en politique ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Quel est le rôle du mythe en politique ?



Publié le : 13/10/2009 -Format: Document en format FLASH protégé

	Quel est le rôle du mythe en politique ?
Zoom
  • mythe : Récit allégorique et fictif permettant d'exposer une doctrine.
  • politique : 1) comme adjectif, qui a rapport aux affaires publiques, à l'État. 2) Comme nom au féminin: science ou art de diriger les affaires publiques, de gouverner un État. 3) Comme nom masculin, personne qui gouverne.

  Il n’y a apparemment aucun rapport entre les mythes, récits fictionnels qui décrivent l’origine d’un état de chose, comme le mythe de la Genèse par exemple qui raconte l’origine du monde, et la politique, activité consistant à gouverner une communauté humaine. En effet, la politique porte sur le réel, non sur le fictionnel, et c’est une technique qui semble demander un certain nombre de connaissances sur le peuple à gouverner et les manières d’y arriver et non des discours métaphoriques comme les mythes.

  Mais si les mythes ne peuvent apparemment que peu servir pour faire de la politique, ils peuvent peut-être avoir une certaine capacité pour décrire cette activité. La quatrième fable du Livre III de l’ouvrage de La Fontaine, intitulée « Les Grenouilles qui demandent un roi, » fait ainsi le récit d’une assemblée de Grenouille qui réclame un autre Roi que le doux Soliveau que leur a donné Jupiter et se retrouve à être gouvernée par une Grue qui les dévore. Ce récit est certes métaphorique mais vise à décrire les dangers du gouvernement politique et à mettre en balance deux défauts : la trop grande clémence d’une part et la tyrannie de l’autre. Le mythe semble donc bien avoir ici un rôle en politique, mais un rôle purement théorique : il symbolise et rend compréhensible cette activité complexe qu’est la politique.

  Néanmoins, le mythe peut aussi avoir un rôle pratique : la communauté humaine que l’activité politique a à charge de gouverner peut l’être par des mythes. La première pièce du livre VIII des Fables, adressée à l’ambassadeur français en Angleterre et intitulée « le pouvoir des fables, » raconte ainsi comment un orateur sut se faire écouter du peuple d’Athènes en lui racontant une histoire et en la laissant en suspens. La communauté politique ne se réglant pas toujours sur la raison, il faudrait ainsi pour la gouverner savoir faire appel à ses passions et affections, et donc à des mythes religieux ou non. Grâce à eux on pourrait faire respecter des ordres ou des lois que l’on n’arriverait pas à faire admettre par la raison. Mais alors, ne risque-t-on pas de légitimer la manipulation des peuples par leurs dirigeants ? Ne leur dénie-t-on pas le droit et à la légitimité à se gouverner eux-mêmes si on ne peut s’adresser à eux que par des mythes et non par un discours rationnel qu’ils seraient capable de discuter ?

  Le problème à résoudre ici est donc de savoir quelle est la valeur du mythe dans les affaires publiques d’une société : est-il uniquement descriptif ou est-il un outil pratique de cette activité ? De cette question dépend la réponse à une autre : dans quelle mesure peut-on légitimer l’emploi d’un discours non rationnel en politique ? 




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	Quel est le rôle du mythe en politique ? Corrigé de 2594 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Quel est le rôle du mythe en politique ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • cochyse (Hors-ligne), le 16/04/2012 à 16H08.
  • pignoule (Hors-ligne), le 25/09/2011 à 25H12.
  • Campbell69222 (Hors-ligne), le 26/05/2010 à 26H18.
  • Bigiaoui60021 (Hors-ligne), le 03/03/2010 à 03H21.
  • james40819 (Hors-ligne), le 18/10/2009 à 18H16.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    » Si chacun de nos « moi » sociaux est constitué par nos attitudes et nos jugements habituels, etc., il est certain que nous modifions ces attitudes et ces jugements selon les milieux où nous vivons. Le caractère lui-même peut apparaître différent. Tel officier autoritaire et craint de ses hommes, peut, en son foyer, être dominé par son épouse, etc. C. — Malgré tout, la société contribue à diversifier les personnalités et à les accentuer. a) La multiplicité des «moi » sociaux, qui est un fait indéniable, ne détruit pas l'unité synthétique du «je », sauf en cas de maladie (dédoublement de la personnalité). En effet, c'est bien le même sujet qui s'attribue les diversités de ses réactions vis-à-vis d'autrui ; il a conscience d'être le même sous cette diversité et malgré elle. W. JAMES fait remarquer que « cette identité est sans doute la donnée la plus indéracinable du sens commun ».

    Ajouté par PROF

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Et quel rôle joue dans la politique anglaise l'affaire du chemin de fer de Bagdad? la mainmise allemande sur une ligne qui relie Constantinople au golfe Persique, c'est-à-dire qui mène droit aux Indes, et qui menace le canal de Suez d'une concurrence vitale!, MARTIN DU GARD, les Thibault, t. VII, p. 158.

    Ajouté par webmaster

    Mais, face au parti nouveau, surgi dans l'arène politique, la mitraillette au poing, avec toute la police en flanc-garde, quel autre rôle cette foule pacifique pouvait-elle assumer que celui de cible?, F. MAURIAC, le Nouveau Bloc-notes 1958-1960, p. 131.

    Ajouté par webmaster

    Le rôle de la sociologie politique est de dégager, de l'immense variété des institutions, les types essentiels et l'homologie fonctionnelle des organes politiques., Gaston BOUTHOUL, Sociologie de la politique.

    Ajouté par webmaster

    Quels sont les mythes simples qui la remuent -(cette foule), qui provoquent ses passions? Découvrons-les dans les journaux qu'elle lit, dans les spectacles auxquels elle assiste, dans les propos qu'elle tient. Ils sont quatre, intimement mêlés : mythe de l'argent, mythe du confort, mythe de l'action, mythe de la vitesse., DANIEL-ROPS, le Monde sans âme, IV.

    Ajouté par webmaster

    Pour un très grand nombre de gens, aujourd'hui, mythe ou bien signifie pensée confuse, ou bien mensonge, ou bien erreur (...) Je pourrais aligner des douzaines de citations qui ne feraient que confirmer l'extension de ce sens et sa vulgarisation. En 1950, toute idée fausse en effet, toute interprétation erronée d'un événement, d'une doctrine, est traitée volontiers de «mythe» : «mythe», cette confiance des Français en leur ligne Maginot; «mythe» , l'alliance germano-russe de 1939 (...) valeur aujourd'hui passionnelle et floue du mot (...), ÉTIEMBLE, le Mythe de Rimbaud, Introd., p. 42.

    Ajouté par webmaster

    -Mythe est le nom de tout ce qui n'existe et ne subsiste qu'ayant la parole pour cause (...) En vérité, il y a tant de mythes en nous et si familiers qu'il est presque impossible de séparer nettement de notre esprit quelque chose qui n'en soit point. On ne peut même en parler sans mythifier encore, et ne fais-je point dans cet instant le mythe du mythe pour répondre au caprice d'un mythe? (...) Songez que demain est un mythe, que l'univers en est un; que le nombre, que l'amour, que le réel comme l'infini, que la justice, le peuple, la poésie... la terre elle-même sont mythes (...), VALÉRY, Variété II, p. 230-232-233.

    Ajouté par webmaster

    La doctrine joue dans la science du droit à peu près le même rôle que l'opinion publique en politique, et ce rôle est considérable; c'est elle qui donne l'orientation; elle prépare de loin beaucoup de changements de législation et de jurisprudence par l'influence de l'enseignement., M. PLANIOL, Traité élémentaire de droit civil, t. I, p. 52.

    Ajouté par webmaster

    Quel jugement porter sur les croisades et quel aura été leur rôle mondial? On a tendance à ne voir en elles qu'un magnifique mouvement d'idéalisme ne répondant à aucune nécessité historique. C'est qu'on néglige de les replacer dans l'histoire de la question d'Orient (...), R. GROUSSET, Bilan de l'histoire, IV, p. 234.

    Ajouté par webmaster

    Puisque le mythe est une parole, tout peut être mythe, qui est justiciable d'un discours., R. BARTHES, Mythologies, p. 193.

    Ajouté par webmaster

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    Quel est le rôle du mythe en politique ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit
    Podcast philo